Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 11:01
La revue L'Intrépide nouvelle série (1949-62) a publié bon nombre de BD françaises (René Giffey, le Rallic, Bob Dan, Bourlès), italiennes (issues du cousin "Il intrepido") mais aussi pas mal de récits anglais, surtout des westerns. Voici un petit récapitulatif.

intrepide-hurrah-cover.jpgRock l'invincible est le héros d'un récit historique dont l'action a lieu au temps des romains ce qui nous change des westerns et récits de football habituels de l'époque. C'est l'histoire épique d'un esclave fort et blond qui brise ses chaînes, tel Spartacus et combat les envahisseurs romains à travers le globe (en Egypte, chez les vikings puis dans sa Bretagne natale). Il est accompagné dans ses aventures de ses fidèles Brasta et Grétorix. En V.O, il s'appelle Wulf the briton et il est dessiné magnifiquement par Ron Embleton dans la revue « TV Express Weekly »  entre 1956 et 1960 (n°140-306). En France, il fut primitivement publié par l'éditeur d'origine italienne Cino del Duca dans « Hurrah! » en 1959-61 puis en "une" de « L'Intrépide-Hurrah! » (et dos de couverture) dès le n°501 lorsque les deux revues fusionnèrent. La série se poursuivit jusqu'au n°595 (entre temps, « L'Intrépide » et « Hurrah! » se sont séparés au n°589), ensuite elle disparut de la première page et, faute d'épisodes anglais fut reprise par l'artiste « maison » Angelo di Marco jusqu'au n°629, dernier numéro de la revue. Rock, infatigable voyageur migra alors dans « Mireille » qui avait absorbé "Lembleton_wulf1.jpg'Intrépide," mis en images par di Marco du n°370 au 372 puis par André Chéret du n°375 au 390 (comme Rahan, le héros est blond et musculeux). Autre particularité : les retouches et même des planches entières de la série ont été effectuées par Carlo Marcello lui même!
Passé Rock l'invincible, les autres BD britanniques proposées par la revue tombent dans la banalité, puisqu'il s'agit essentiellement de westerns. Enfin, pas tous, il y a aussi les héros de la culture britannique comme le fameux Rob Roy dont les "nouvelles aventures" sont publiées du n°443 au 450 (dessins de Fred Holmes?). Mais dès le numéro suivant c'est Le cavalier rouge (Harry bishop ??), un banal récit de tunique rouge mettant en scène le héros Bob Samson qui apparait dans la revue puis on le retrouve du n°560 au 565, il est ensuite évincé par...
rex.jpg
Rex Keene (et les loups du mexique/les rangers) de Harry Bishop (« Express weekly », 1956-57) du n°566 au 585 qui relate les exploits d'un Texas Ranger à la frontière mexicaine.

Wells Fargo par Don Lawrence met en scène Jim Hardie, intrépide convoyeur de diligences de la fameuse compagnie (il s'appelle Jim Hardy en VO) : ce récit adapte une série télévisée et fut publié en Angleterre dans "Zip" en 1958-59 puis dans "Swift" en 1960. En France, il paraît dans "L'Intrépide" (avec interruptions) du n°568 au 608 (1960-61).
Notons que Wells Fargo fut égalwells-fargo-img.jpgement publiée à peu près à la même période dans le mensuel « Bonanza » sous le titre Milton Mac Manus le gaucher (n°20-21,25-28)

LawrenceWells1.jpg











Roy et les Rovers aux n°538,573 et 576 en 1960 (1) adapte la fameuse bande de football de Frank Pepper et Joe Colquhoun créée en septembre 1954 dans le premier numéro de la revue « Tiger » d'IPC (puis Mike White et d'autres succèderont à Colquhoun). Elle relate les exploits du footballeur Roy Race, son ami Blackie et de son équipe les Rovers (« vagabonds ») de la ville de Malchester (!) 
En Angleterre, la bande obtint tant de succès queroy-et-le-cirque-stranger.jpg le héros eut son propre magazine de 1976 à 1993 et qu'une série dérivée vit le jour qui racontait la jeunesse du héros : "Roy Race's school days".
En France, Roy fut publié dans le petit format « Capitaine Rob » toujours chez Del Duca puis plus tard par Artima et  Mon Journal sous diverses appelations (dans « En piste », « Yataca »).
    tigerfirstissue.jpg

Shérif Matt Dillon (Gun Law puis Shérif Matt Dillon au 2532e strip) fut publié dans "L'Intrépide" aux nmatt-dillon.jpg°562-594 et 609-613. Ce comic strip adapte la série TV "Gunsmoke": c'est encore Harry Bishop qui œuvre pour le "Daily Mirror" (ou Express?) entre 1956 et les années 70 (2).
Le shérif de Dodge City tente tant bien que mal de rétablir l'ordre entre cow-boys avinés et hors la loi, aidé par son adjoint Chester Goode, le médecin Doc Adams et la charmante miss Kitty.

Les voyages de Marco Polo (The travels of Marco Polo) aux n°588-595 par Frank Bellamarco-polo.jpgmy (et non Ron Embleton, merci au gentil lecteur qui m'a signalé l'erreur) est une superbe fresque retraçant les pérégrinations du fameux voyageur, parue à l'origine dans "Eagle" en 1959.

Jeff Arnold et l'héritier de Duncrieff (Riders of the range) : ce western a été publié dans "L'intrépide"en 1961 (n°609-613). Le héros, fut aussi présent en France dans le petit format « Jeff », dans « Pilote » en 1960-61 et dans « Rintintin ».
A l'origine, c'est un feuilleton radiophonique anglais imaginé en 1949 par Charles Chilton qui l’adapte ensuite en bande dessinée pour l’d-artagnan.jpghebdomadaire "Eagle" avec au dessin Jack Daniel (1950-51) puis Angus Scott (1951-52), Jesus Blasco et enfin, et surtout Frank Humphris jusqu’en 1962 (version Rintintin).
Au cours de ses aventurThriller136-2G.jpges mouvementées, Jeff, accompagné du vieux Luke, rencontre tout un tas de figures mythiques de l'ouest comme Geronimo, Custer, Billy the kid, etc.

D'artagnan/Les Trois Mousquetaires  dessinés par Stephen Chapman (n°387,401,424,438-442,455,473,480,487) ou Selby Donninson (n°452) sont la traduction de The Three Musketeers d'après Alexandre Dumas, une publication isssue de la revue "Thriller Picture Library» dans les années 5mcclelland_jimpy2.jpg0 (3). Au n°589, la revue propose un nouvel épisode de D'Artagnan mais par un dessinateur différent non identifié, peut-être espagnol ? (d'autres suivront , de la même veine : D'Artagnan champion de la reine (597), Le fugitif de Blois (601), l'incendie du pont du Change (605)...

Jimpy par Hugh McClelland (n°79-96) détonne un peu au milieu de toutes ces bandes réalistes : c'est une série enfantine imaginée entre le 5 janvier 1946 et 52 pour le « Daily Mirror », à moitié humoristique et fantastique qui préfigure Harry Potter : au XIXe siècle, le jeune Jimpy est renvoyé du Collège Royal de Magiciens et essaie quand même d'obtenir son diplôme de magicien avec l'aide du fantôme Nicdouillet et du bandit Pouffi sur son lama Koco. Le personnage fut publié aussi dans « Bted-ranger.jpgambino » du même éditeur en 1957-59.
Citons encore les biographies des rois Charles le grand (596-600) et Saint-Louis (601-606), l'insipide western Ted Ranger de Roland Davies (n°541-547), réédité dans le petit  format « Jeff », Vif Argent un récit de cape et d'épée mettant en scène un bandit masqué qui pourrait bien s'avérer être une traduction de Dick Turpin (n°497-500, 516-521), personnage qu'on retrouve en 1959 dans le petit format "Mousquetaire" puis Atoll ou encore Rob Roy aux n° 443-450 (également présent dans "Hurrah!)" hévif-argent-copie-1.jpgros écossais qui combat les anglais de George V mais aussi présent en récits complets (voir notre 6ème partie sur la revue l'Intrépide).

Fabrice Castanet


(1) n°538 : Roy et le cirque Stringer (9 pl., février 1960), n°573 : un match mouvementé (9 pl., octobre 1960), n°576 : le mystère de castle manor (9 pl. en couleurs, novembre 1960)
(2)
la bande fut aussi publiée dThriller136-1G.jpgans « Paris-Jour », « Le Soir » et, à partir de 1973 dans « Le journal de Mickey »
(3) n°387 : "le fougueux mousquetaire "  traduction de « The dashling musketeer » dessins de Stephen Chapman, scénario de 
Michael Butterwoth ou Colin Thomas in "Thriller Comics Library" n°136, en 1956, n°401 :"D'Artagnan et ses trois mousquetaires" traduction de « D 'Artagnan and the three musketeers » in Thriller Comics library n°87, en 1955, n°424  : «Le secret du cardinal »/" The three musketeers and the cardinal's secret", textes de Michael Butterwoth ou Colin Thomas in Thriller Picture Library n°152 en 1956, n°436 : En avant, mousquetaires !, traduction de "Forward the musketeers par Stephen Chapman dans TCL n°93 (1955), Le diamant d'Azincourt (n°438-442), Aux armes, mousquetaires ! (n°452), traduction de "To arms, musketeers !" de Selby Donninson dans Thriller Comics Library n°72 (1954), Complot contre les mousquetaires (n°455), Le traître démasqué, sans doute la traduction de l'épisode "The mask of treason" paru dans Thriller Comic Library n°191 en 1957 (473), Échec aux pirates (480), Duel à l'aube, sans doute alias "The Three Musketeers and the duel at dawn" publié dans Thriller Comic Library n°191 en 1957 (487).

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Les Editions Mondiales
commenter cet article

commentaires

ramaioli 26/10/2010 12:13


Le "MARCO POLO" publié dans "L'INTREPIDE, HURRAH" n'est pas celui de
RON EMBLETON paru dans "LOOK AND LEARN, mais celui de FRANK
BELLAMY paru dans "EAGLE"...


Fabrice 27/10/2010 19:13



Effectivement, le style correspond davantage : au temps pour moi, je corrige...merci



Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives