Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 00:00

Tomate et Bégonia (Pasqualino e Pasqualone) par Benito Jacovitti.

Ce récit apparemment ignoré des exégètes du 9e art fut publié en France par l'éditeur PEI  (1) dans le bi-mensuel Nat le petit mousse du n°25 au n°30 (juillet à septembre 1953).

Cette bande dessinée italienne de l'illustre Benito Jacovitti a été originellement dessinée pour l'hebdomadaire  « Il Vittorioso » en 1950 sur plusieurs numéros (un supplément au n°51 est sorti le 20 décembre 1953 qui reprend l'intégrale de leurs aventures).


Elle relate les aventures du jeune Bégonia (Pasqualino) en 1853 : c'est un orphelin accompagné pour seul ami de l'oiseau Coucou jusqu'à sa rencontre avec le terrible brigand au tromblon Tomate (Pasqualone) qui l'embrigade de force. Le couard jeune homme s'enfuit dans la forêt où il rencontre la sorcière madame Attila qui lui offre une noix du courage : il devient téméraire et repart afffronter les bandits. S'ensuivent un délire graphique et des rebondissements propres à Jacovitti...


Ce fan de Segar débuta à 16 ans par des dessins humoristiques dans "Il Brivido" en 1939 alors qu’il est encore étudiant  à l’institut des art appliqués de Maccierata et surtout il pointe à "Il Vittorioso" à partir de 1940 (il y restera jusqu’à la disparition du titre en 1967!). Il créé sa première grande bande le 05 octobre 1940 dans le numéro 40 : Pipo e gli inglesi qui deviendra Pipo, Pertica e Palla (le trio des 3 « P ») (cette série durera jusqu’en 1967 :  en France, Sagédition la publiera sous le titre de Titi dans le petit format "Pépito" dont il fera la couverture), puis la signora Carlo Magno en 1941, Cip (le détective Cip), Il barbiere della prateria (1941), Chiciricchi (1944), Cin-Cin (1944-45), Peppino il paladino (1945-47), Raimondo il vagabondo (1946), Giacinto il corsaro dispinto (1947), Caramba en 1948, Pasqualino e Pasqualone (1950), Jack Mandolino (en France dans "Charlie-Menusuel" et dans "Zorry Kid" à la SFPI sous le nom de Jo Banjo), Giove il Bove, La Babbuce di Allah, des parodies d’œuvres populaires comme Ali Baba e i quaranta ladroni (1946), Pinocchio (1945-46) ou Don Chisciotte en 1952 (dans "Robind des Bois" chez Jeunesse et Vacances).

 

Une de ses spcécialités fut la parodie de BD : Mandrago il mago en 1946 (Mandrake, bien sûr!), Tex Revolver (une parodie de Tex Willer !), l’Omaverole Tarzan (1948) et Zagar (qu’on peut trouver dans des fascicules Impéria comme "Super-Boy").


Pour "Il Giornalino" dans lequel il a signé la bande quotidienne Elviro il vampiro, il créé en 1957 Coco Bill, une parodie délirante et saucissonnante de western qui connaît un immense succès et durera 40 ans (il a inventé, bien avant le western spaghetti, le western saucisson !) puis, la même année, les aventures du journaliste Tom Ficcanaso, la bande de SF Gionni Galassia et La famiglia Spaccabue en 1958. I'hebdomadaire édite et réédite plusieurs de ses bandes dans les années 60 (Chicchirini, Tizio, Caio e Sempro

nio, Gambadiquaglia, Tomasito Figuetariz, etc). Il reprendra le personnage de Coco Bill pour le "Corriere dei Piccoli" en 1968, pour lequel il créé Zorry Kid, une délicieuse parodie de Zorro parue chez nous dans des fascicules Impéria comme Néro Kid ou chez SFPI (Zorro, Zorry Kid en 1970-71) puis Taralino Taralla (1970-71) et les reprises des aventures du gangster malchanceux Jack Mandolino (1969-74) et Cip l’arcipoliziotto (1971-74).

 

Il a par ailleurs collaboré à de très nombreux journaux : plusieurs des éditions Taurina (1940/41), "Intervallo" (1945), "Albo Costellazione" (1946), "Il piccolo missionario " (1957/58), "l’Automobile" en 1966/67 (Agatone), "L’Européo" en 1973, "Linus" en 1973 (Gionni Reppe, Gionni Lupara des parodies de la maffia sicilienne traduites dans "Charlie Mensuel" en France en 1973-75), etc.

 
Il dessina de nombreuses publicités et produit des dessins érotiques pour Playmen en 1980, ce qui lui valut d’être viré par un éditeur ! Il a signé une version humoristique du Kama Sutra en 1983 sur des textes de Marcello Marchesi et a travaillé pour la télévision sur la série « Gilp, i fumetti in tivu » et sur de nombreuses campagnes publicitaires.

 

Il reprit Coco Bill dans "Il Giornalino" en 1978 (publié en France dans "Pipo" chez Lug) puis dans les années 90. Il travailla pour "Il Giornalino" jusqu’à son décès le 3 décembre 1997 à Rome.


Au final, il a créé une soixantaine de personnages tous plus loufoques les uns que les autres, publiant plus de 300 récits complets et près de 150 albums dans son pays. Son style délirant à la "Don Martin sous acide" en a inspiré plus d’un même s'il est parfois méprisé par une certaine intelligensia...

 

Fabrice Castanet



(1) Périodiques et Editions illustrées, future Sagédition) Il Vittorioso



Bibliographie partielle des parutions en France

COQ HARDI en 1948-49 :
  • Totoche le vagabond n°114-123
  • Mandrago le super magicien n°130-146
  • Zan-Zan alias Tar-Zan du n°155 au 178)
CHARLIE-MENSUEL (n°59-62 et 79-82 et 103)
IMPERIA : récits complets et gags dans "Garry" (1949-64) : numéros 35,39,58
"Néro Kid" (1972-85)
"Super-Boy"
SFPI : Zorry Kid (1970-71), Zorro
MON JOURNAL : "Ooooh!" ( Pipo sous le nom de Tico dans les n°1 et 4)
PIF GADGET (Coco Bill, 1982)
SPIROU (1951 et Pic en 1960)
L’Echo des Savanes (1978)
Pogo/Poco n°5 (Tom le fouinard, 1969)
SAGEDITION/PEI : "Pépito" (Titi),  "Nat le petit mousse" n°25-30 (Tomate et Bégonia, 1953), "Bugs Bunny" (vignettes des gens de tout pays)

LUG (Cocco Bill dans "Pim Pam Poum" n°47, Pim Pam Poum Pipo n°85 : Cocco Bill contre Cocco Bill (1968)
LES REMPARTS (en bouche-trou sous forme de jeux, gags, série de vignettes "Gens de tout pays"...)

Signalons encore 3 albums ZORRY KID en 1982 et 1983 aux éditions Garnault, un album de JACK MANDOLINO en 1983 aux éditions le Cygne, un album Don Quichotte chez Futuropolis...

N.B : JACOVITTI signe parfois Lisca di Pesce (arête de poisson).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kastet - dans Sagédition
commenter cet article

commentaires

Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives