Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 15:32
DOSSIER MISTER NO par Fabrice Castanet.
misterno.gif
Mister No est un héros américain qui a dit non à la société de consommation d'après guerre et est parti en Amazonie offrir ses talents de pilote à bord de son « piper » mais ce dragueur impénitent, buveur patenté, bagarreur insatiable se retrouve embringué dans les pires situations malgré lui...et pour le plus grand plaisir de ses lecteurs depuis une trentaine d'années...

Ce personnage de fumetti fut créé en 1975 par les italiens Sergio Bonelli et Gallieno Ferri
et eut sa propre revue, soit 321 numéros jusqu'en 2007. En france aussi, i
misterno-1.jpg
l fut publié dans son propre titre en petit format chez Aventures et Voyages de 1976 à 1990 (171 numéros).

Cette petite fiche signalétique est de fait incomplète car s'arrête au n°159.

PATRONYME

Jérôme (Jerry) Drake

SURNOMS

Mister No, Alter jungle, Coco Bel Œil

PERSONNAGES RECURRENTS


OTTO KRUGER le meilleur ami. Cet Allemand, ancien tireur d’élite de l’armée du 3ème Reich est le compagnon de beuveries et d’aventures de Mister No. Ils font souvent le "coup de poing" ensemble.
Pseudos : SS,  le teuton, le fridolin, tête carrée
Apparitions : n°1,9,12,15,20,32,66,69,77,82,87,90,102,110,113,122,124,130,133,135,136,144,150,159,162...

PATRICIA ROWLAND : Américaine, professeur en archéologie de l’Université de Yale.
Dès qu’elle a besoin de lui, Mister No, e
kruger.jpgn bon chevalier servant, accourt.
Apparitions : numéros 15, 72, 122, 135, 167

SERGENT ULYSSES BORROSCO : Officier de police de Manaus, bête noire de Mister No (ici, la référence au sergent Garcia de Zorro est évidente)
Apparitions : numéros 1,10,12,19,20, 66,150

PHIL MULLIGAN : Détective privé new-yorkais, fidèle ami de Mister No qui l’aide beaucoup, même de loin ! A participé à la guerre du pacifique aux cotés de Mister No.
Apparitions : numéros 30, 53, 88, 94, 105

PAULO ADOLFO : Il tient le bar favori de Mister No à Manaus (n°15,79,130).

DELIA NORRIS : Elle travaille pour la CIA ; c’est la reine des embobineuses : à chaque fois elle parvient à manipuler notre héros ! (n°35,59,120)

GREGORIO est mécano à l’aéroport de Bogota (n°38,40)

LES FEMMES ET MISTER NO


Mister No est un séducteur, les femmes sont donc très présentes dans ses aventures et ont souvent un rôle important, même s’il faut attendre le n° 15 et l’arrivée de Patricia Rowland pour découvrir un personnage féminin vraiment intéressant!
On notera que notre héros, parfait misogyne, perd tous ses moyens dès que le mot mariage est prononcé (n°8,19,66)  s'exclamant même : « Si un jour, pareille calamité devait m’accabler, j’aime autant ne pas epatricia.jpgn connaître à l’avance les atroces péripéties ! » (n°44)

Parmi les plus marquantes, on retiendra Geneviève, chef de la rébellion haïtienne (n°27), Blanche Carradine, une belle garce qui n’a rien à envier aux vamps hollywoodiennes des films noirs de l’époque (n°40) tout comme Jane Hendrix, parfaite illustration de la femme fatale (n°89), Deborah Winter, aviatrice au vocabulaire fort peu châtié, son double au féminin, qu’on retrouve dans deux aventures (n°45,53), Monique Valmont qui connaîtra une fin tragique par amour pour notre héros (n°69), Arhama, indienne qui fut mariée à Mister No ( ! ), et sera tuée par un prétendant éconduit (n°101), Gloria Texeira : celle là, Mister No avait été jusqu’à la demander en mariage ! Hélas, elle aussi finira assassinée (104)(décidément, ses « fiancées » ont toutes intérêt à ce qu’il reste volage !), Louisa Parker, riche héritière démente et homicide (n°123)...Passons sur ses innombrables conquêtes d'un soir....(1)

GALERIE DE PERSONNAGES

Du côté des « bons », citons, parmi les plus marquants Capitâo Raymondo Curisco, cangaceiro (n°3),  Julien Rémy, ancien bagnard français (île du diable)(n°8), Dana Winter, noir américain chanteur de blues (n°15), Stelio, jangadeiro (pécheur) (n°28), Phil Rover, étudiant en zoologie (n°49), Uriarte, détective cocaïnomane, personnage pathétique et attachant, en quête de rédemption (n°60), le Colonel William Connely, mercenaire borgne, personnage  apparemment très inspiré du Colonel Nick Fury des comics Marvel (n°79), Steve Mallory agent du FBI, qui a connu Mister No pendant la guerre mais qui le trahira et mourra en essayant de le tuer (n°92)...
Mister-no-ami-borgne.jpg
On peut mentionner également Fusiwe, chef de la tribu des tukanos (n°17), Camillo Vargas, alias Turax : il se prend pour Akim ! (84), Michael Morgan, dit « Ratso », fils à papa, bègue (105), John Trevor, fana de westerns, dessiné par Disi sous les traits de...Ronald Reagan (n°130). Et tant d'autres (2).
john-trevor.jpg
Dans Mister No, il y a également toute une flopée de méchants qui vaut parfois le détour, souvent des galonnés.
 On retiendra le Colonel Fonseca, riche propriétaire du sertao et Zé Baiano, cangaceiro (n°4), le capitaine Ramos, de la police de Manaus, chef des pirates du fleuve (n°10), Raimondo « Tango » Martinez, caïd mexicain, personnage récurant (n°13, 45), le Colonel Kovacs chef de la police de Port-au-Prince, toxicomane (n°26), Johnny Colombus, dit « Dandy John », maffioso, peut-être un de ses plus redoutables adversaires (n°30), Erik Svenson, athlète olympique, alias le Dieu Jaguar (40), Dega, un bagnard rencontré à l’île du Diable (n°69), Capitan Quebrasco, pirate que Mister No appelle Barbe Noire (n°95), Jackie, blouson noir new-yorkais qui vaudra à Mister Drake bien des déboires (n°88,106), Vadinho Moraes, maffioso brésilien qui tuera sa fiancée (n°102).
jackie.jpg
Pour mémoire, citons aussi :
Hassan, Delvaux et Paco, gangsters marseillais (n°7)
Chino, tueur professionnel (n°30)
Monsehnor, dit O Bispo ( signifie évêque et non chanteur pour midinettes ), faux curé, vraie crapule (n°59,120)
Ira Burns, odieux producteur hollywoodien (n°84)
Peter Wolfe alias Ananga sorte de loup garou de la jungle (n°110)
John Edward Baxter, un méchant à la James Bond (n°113)
Erik Maelstrom, baryton défiguré alias le fantôme de l’opéra (n°118)
Stewart Capra, fils de Franck ( !) et sosie de James...Stewart ( bonjour les hommages au cinéaste de "La vie est belle" et son acteur vedette !)(n°130)
Général Duarte, chef des Gambos rebelles guatémaltèques (n°136)
Et d'autres encore (3)...

LES JURONS PREFERES DE MISTER NO

Accrochez-vous, il y en a une flopée!
Great guns ! (de loin son injure favorite)
Ten thousand devils !
Ten thousand guns !
Thundering guns !
Hell’s guns !
Gaad !
By gummy
By the devil
By thunder
Great guns of Belzébuth !
Jumping jeohoshaphat !
My stars
Great Demon !
Sons of a gun !
Great balls of fire !
Gosh
Damnation
Holly smoke !
Sangue del demonio
Cornes de Mephisto


LES BARS DE MI
paulo-adolfo.jpgSTER NO

Mister No est un buveur invétéré, aussi  bars, troquets et autres estaminets minables et sordides jalonnent-ils ses aventures. Il les appelle ses quartiers généraux. La plupart sont bien évidemment à MANAUS, ville dans laquelle vit Mister No. Ceux qu’il fréquente le plus sont le bar de l’hôtel Amazonas ( notamment parce que l’on y rencontre de riches touristes ) (numéros 1,2,15,61,66,110,118,159) et l’Alvorada, tenu par son ami Paulo Adolfo (n°15,79,98,126,130). On peur y rajouter les établissements suivants: Le Central Bar (9,150), Moreno (9),  Chez Tiago (1) le  Bar Celinia (87), le Bar des sports (87), le arahnhao bar (87), le Bar Dog Milagres (92), L’Orquidea Negro, une boite de nuit(105), Chez Dona Irène, un bar d’entraîneuses (137), L’Eldorado, night club (162). Sinon, il ya aussi le Bar Iemanja’ (28,113) à BELEM et El paraiso de los bededores (le paradis des buveurs) à Guaira (25).
 
LES CHANSONS PREFEREES DE MISTER NO


Lui c’est plutôt
Cole Porter, crooners,  jazz and blues : c’est l’époque (années 50)

Body and soul
When the saints go marching in (qu’il fredonne sans cesse)
I only have eyes for you
I can’t get started (Lester Young)
Chuva chuva
I am in the mood for love
Good night ladies
My darling Clementine (Billie Holliday)
Y go to my head
I can’t get started (Lester Young)
Basin Street Bluesbasin-street.jpg
Un des ses grands classiques s’intitule « Je cherche après Titine. » ( ! )

LES TRIBUS QU’IL A RENCONTREES

Amazonie :

Les plus redoutables sont sans conteste les Jivarjivaros.jpgos, autrement dit les fameux réducteurs de tête (n°38)(une de ses aventures les plus éprouvantes)
Sinon, il y a Les Guaribos (n°1), les Ayamaras (n°2), Les Tukanos (17), les Macus (16), les Aguarunas (39), les Apiraytes (43),  les Aanoamas (76), les Hayateris (76)
Les Tacunas (86), les Chassantes (90), les Os Cabardes (124), les Caripuma
(138), Les Tarianas (154)

Guyane française

Les Bush negroes, descendants d’esclaves noirs et les Oyanas (8)

Paraguay

Les Moros (52)

BIOGRAPHIE (incomplète car il manque tous les épisodes non publiés en France et notamment la période "japonaise" du héros)

Avant guerre, il a participé à de nombreuses courses aériennes (Baltimore, Buffalo, Atlanta)(voir n°45). En 1942-1945, il participe à la guerre du pacifique. Il y rencontre Connely (n°79) et Alan Chambers (88). Août 1942 : bataille de Guadalcanal (94). 24 novembre 1943 : bataille de Tamara (94). Hiver 1943, il est envoyé à la division 36A du 11ème corps des USA en Italie, au cours de la bataille de Monte Cassino (20 Janvier 1944) puis il est basé à Rome au printemps 1944 (167,168). 1944 : il est pilote de chasse,dans la 59ème escadrille de l’USAF sous le grade de lieutenant, basé à San Manuel dans les Philippines. En octobre 1944, il est rétrogradé simple fantassin à la 31ème division d’infanterie dans les jungles du pacifique
(Philippines) En Birmanie il rencontre avec Marc Collins qui lui sauve la vie (26). On le signale au Japon, en Thaïlande (Bangkok)(138).Blessé à l’abdomen (obus), il est soigné à Atlantic City (USA).
En 1945, il est démobilisé. Il rejoint son ami Steve Mallory à Positano, en Italie (92) puis à Capri (94).
1945-1949 : il s'offre une virée à travers les USA: Californie (pendant la période beatnik), Basin Street (Nouvelle-Orléans), New York (87)
Octobre-Février 1949 il séjourne à Greenwich Village (New York) où il retrouve son ami Chambers (87)
chambers.jpg
En février 1949, il devient moniteur de ski à Aspen dans le Colorado (87)
Fin 1949 (période du nouvel an chinois), il est de retour à New York (Brooklyn, Harlem...). Il y rencontre Ratso (106).
1950 : Mexican Hat, en Arizona (130)
1950 : Séoul (guerre de Corée)
Après 1950, il émigre au Brésil comme pilote et guide pour touristes.
Eté 1952, il se livre à une grande activité de débauche à Manaus, Brésil (9)
Avril 1953, il rencontre Arcady, le cosmonaute russe, dans la jungle d’Amazonie (134)
Juillet 1953 : il participe à la réouverture de l’opéra de Manaus (118)
Eté 1953 : l’affaire des pirates du fleuve, Manaus (9-10)
En 1954, il embarque comme guide sur le « Merci Dieu » pour une croisière dans les petites Antilles (Trinitad, Fort de France, Cuba)...

LES PHRASES CULTES

PROPOS D’IVROGNE (du Audiard, quasiment!)

« Mettre en pièces détachées vos cafetières, mandibules et côtelettes, je m’en tamponne le coquillard, mais casser une bouteille de précieux cognac, c’est là un péché mortel que je ne me pardonnerais jamais ! » (n°1)

« Ne touchez pas ! Laissez-moi le plaisir de la déboucher ! Avec ce genre de quille, le débouchage est un rite solennellement exquis où le bouchon sort en apothéose ! » (13)

« Ecoute bien, tranche de lard à deux pattes ! un buveur de ma classe, ça peut même se rincer la glotte au pétrole quand il est vraiment assoiffé ! » (15)

« Quand donc inventera-t-on la bouteille pipeline dont on ne voit jamais le fond ? » ( 110 )

_mister-no.jpgPROPOS MYSOGINES

« Quel tempérament ! Le genre Cléopâtre avec un poil de Sémiramis et un rien de Nini-patte en l’air ! » (15)

« Une vraie femelle celle-là avec des griffes comme en ont toutes les femelles de la terre » (39)


PROPOS PHILOSOPHIQUES

« De toute manière, même si on se fait des ronds de jambe au lieu de s’envoyer des obus à travers la poire (...) le monde dit civilisé me sort des yeux » (2)

« Je suis un tordu qui a une bulle coincée quelque part dans les méninges. » (2)

« Pour survivre, j’ai du me laisser aller à un certain nombre de compromissions (...) mais (...) je me fiche éperdument de l’argent, de ses servitudes, de ses fausses grandeurs, des saloperies qu’il exige » (42)

PROPOS ECOLOS (Mister No, bien en avance sur son temps est le premie
mister-no-amazonie.jpgr héros écolo!)

« Je suis sordidement égoïste ! J’aime le monde où je vis...et j’ai une frousse noire que quelque super-technicien ne le détruise ! » (43)

PROPOS COLEREUX

« J’ai dit non et quand je dis non, c’est non ! » (2)

« La peste vous fasse des naseaux comme ceux d’un hippopotame ! » (8)

« Que la peste lui gonfle le nombril comme un potiron ! » (13)

« Qu’il te sorte des rouleaux de barbelés des trous de nez, peau de saucisse ! » (37)

« Je ne sais pas si c’est plus écœurant de revoir ta sale bouille ou nager dans la gomina de tes compliments de perruquier en faillite » (45)

 « Je m’en bats l’œil et le mollet ! » (57)

« Le diable t’emporte la bouche ouverte avec plein de rats dedans, gros bouffi » (88)

PROPOS HUMORISTIQUES

« J’ai investi mes derniers millions de dollars dans une usine de chasse-neige que j’ai implantée en république centre africaine. » (4)

« C’est une espèce d’armoire à six portes, avec des poings à te transformer un mammouth en crêpe bretonne ! » (32)

REFERENCES CINEMATOGRAPHIQUES ET AUTRES
 
Le récit du numéro 66 (uranium volé) ressemble à un épisode de MAGNUM où ce dernier plonge également au fond de la mer pour récupérer de l’uranium dérobé (simple coïncidence ?). La couverture du même n°66 où Mister No est pourchassé par un avion évoque bien évidemment le film d'Hitchcok "La mort aux trousses"!
mister-no-la-mort-aux-trousse.jpg
Lorsque des bandits veulent précipiter Mister No, inconscient à bord d’une voiture, au fond d’un ravin, on pense à une scène analogue au début du film "La mort aux trousses "d’Alfred Hitchcock (107)

Dans le numéro 109, la course de voitures avec les blousons noirs évoque une fameuse scène analogue de "La Fureur de vivre" avec James Dean.

L’épisode qui commence au numéro 118 est une resucée du "Fantôme de l’opéra".

L’épisode sur la télékinésie qui commence au numéro 128 est visiblement inspiré du film "Furie" avec Kirk Douglas et peut-être de Carrie, de De Palma.

L’épisode qui débute au numéro 130 est un pur délire de scénariste : une histoire complètement invraisemblable, avec moult hommages et clins d’œil, notamment aux westerns de John Ford, à des films de SF tel "Mondwest "où Yul Brunner joue le rôle d’un robot et même à Agatha Christie, et une flopée de jeux de mots, notamment sur les patronymes des protagonistes ; d’ailleurs aucun des amis de Mister No auxquels il raconte cet épisode de son passé n’en croit un mot, et lui même finit par douter de ses propres dires !

Ce ne sont là que quelques exemples tant les références sont nombreuses!

SUR LES TRACES DE MISTER NO


Très difficile à suivre, notre héros, et en plus il a un avion !

BRESIL

Manaus : c’est là où habite notre héros (la ville apparaît dès lors dans de très nombreux épisodes, notamment les prologues)
Belem (6,28)
Rio Taffé (1)
Fleuve Urucu (3)
Salvador de Bahia (4)
Le sertao (4)
Rio Padarevi (15)
Barcelos (21)
Haut Demini, Salto dos anjos (22)

Fortaleza (28)
Pecem (28)
Aracaju (59)
Santarem (59,120)
Port de Manicoré (84)
Rio de Janeiro (72)
Ile de Banamal (90)
Sao Paulo (104)
Chutes de l’Iguaça ‘104)
Cachoero (121)

Porto Vehlo (137)misterno-ss-paroles.jpg

GUYANE FRANCAISE

Saint Laurent de Maroni (7)
 
GUYANE ANGLAISE

Georgetown (53)

EQUATEUR

Quito (12,37,79)

VENEZUELA

Caracas (26)
Ciudad bolivar (32)
Monts guaniamo (32)
Playa azul (33)
Haut Orénoque (21)
Paolo Blanco (98)

HAITI

Port au prince (26,142)

ARGENTINE

Buenos Aires (35)
Pampa septentrionale (83)

COLOMBIE

Bogota (36,40,60)
Rio yuquipa (37)
Florencia (56)
Aracuara (60)
Neiva, dans les Andes colombiennes

MEXIQUE

Acapulco (44,81)
Mexico (45)
Oxaca (45)

PARAGUAY

Concepcion (51)

PEROU

Iquito (79)
Cuzco (115)
Machu Pichu (115)

PANAMA (80)

CHILI

Ile de Pâques (72)
Désert d’Atacama (125)

REPUBLIQUE DE TARAQUILLA
Tamaco (68)
L’île du Diable (69)

GUATEMALA

Guatemala (135)
Cindao Florès (135)

 LES CARAIBES


Basseterre (St Kits)(94)

CUBA

Santiago (142)
La Havane (142)

TRINITE ET TOBAGO

Port of Spain (141)

ANTARCTIQUE : POLE SUD (113)
mister-no-pub.jpg

Fabrice Castanet

(1) Miranda Cordeiro, brésilienne (n°6)
Catherine Rémy, française (8)
Aurélia et Béatriz, petites amies occasionnelles (10)
Brenda Stone, new-yorkaise (19)
Eliana Gerson et Célia (32)
Cristina Galindo (32)
Beatriz (36)
Madalena Machado, journaliste (49)
Isabel (59)
Eva Daven, hôtesse de l’air au décolleté ravageur (67)
Alejandra Carranga (79)
Suzanne Stevens, actrice sur le retour (84)
Anita Warren, chanteuse (88)
Georgina, brésilienne (92)
Molly (94)
Zelda Burnett (95)
Carmensa Cohelo (105)
Isaura, diseuse de bonne aventure (110)
Abigail Wolfe (110)
Alison Perkins (115)
Maria Arghidas, célèbre cantatrice (118)
Claire et Louise Trévor (130)
Lana Gibson (141)
Adelina et Evelina, deux vieilles filles plus redoutables que l’enfer (141)
Miranda (147)
Brenda loode (150)
Nadia, photographe (159)


(2) On peut mentionner également :
Le Professeur Warren, archéologue (n°15)
Fusiwe, chef de la tribu des tukanos (17)
Rosario, résistant haïtien, taxi (26)
Mister Murphy, touriste américain (28)
Carlos Gomez (33)
Thomas Texeira, suicidaire (36)
Nicholson, ingénieur (40)
Jussaro, agent secret (55)
Capitao Vargas, commandant de bord (55)
William Murdock, antiquaire (37)
Professeur Bishop (40)
Senor Carillo, rancher colombien (40)
Randolph Starck, entrepreneur (48)
Sanders (51)
 Lopez (53)
Mister Cubillas (56)
Sénateur Redford (61)
Carlos Caldero, homme d’affaires (64)
Moreno, bagnard, ami de Mister No (69)
Ramon, gaucho (83)
Colonel Camargo (84)
Al Castle, scénariste ivrogne (84)
Walker, acteur puant (84)
Mike Tsalkis, hôtelier grec au sale caractère (84)
Camillo Vargas, alias Turax : il se prend pour Zembla (84)
Alan Chambers, ranger (88)
Jim Ellis, shérif d’Aspen (89)
Capitao Gamboa, chef de la police de Manaus (90)
Sarracino (93)
Santiago Arias (97)
Mukupu, guide indien (98)
Commissaire Texeira, police criminelle (102)
Michael Morgan, dit « Ratso », fils à papa, bègue (105)
Moacir Fuentes, pilote (113)
Le profeseur Perkins et son assistant Jim Johnson, archéologues (115)
Frère Rafael, moine franciscain qui a des visions (115)
Olinto Righeti, baryton amateur (118)
Wolfgang Hauser, chef d’orchestre (118)
Lizardo, ténor (118)
Caetano Limoes,journaliste brésilien (118)
Capitaine De Andrade, policier (119)
Kojo, vieil indien (119)
Patrick Moore, professeur en physique (120)
Docteur Moraes (124)
Professeur Laroux, psychiatre (124)
Joseph Parker, riche homme d’affaires (126)
Erasmus, chef de la CIA (128)
Francisco Cabral, métis aux pouvoirs de télékinésie (128)
Le shérif Ford (130)
John Trevor, fana de westerns, dessiné par Disi sous les traits de Ronald Reagan (130)
Sam Hokahei, amérindien (130)
Oscar Lunig (137)
John Riley, dousx dingue, sosie de Groucho (137)
Almeida, enquêteur d’assurances (138)
Sailer, le roi des « râteaux » (141)
Professeur Alex Titius, paléontologue (144)
Sanford (157)
Jan Emmen, milliardaire hollandais (159)
De Meers (159)

(3) Sam Tucker et Clark Jakson, voleurs de diamants, américains (n°1)
Hassan, Delvaux et Paco, gangsters marseillais (7)
Francis Stone, américain, trafiquant de drogue (19)
Colonel Hassler, allemand, biologiste (20)
Brian Loger, américain, tueur professionnel (13)
Johnny Ricardo, truand (13)
Arthur, étudiant en archéologie, pilleur de tombes (17)
Dick Ramoso, Franz Keller et Tony Caruso, braqueurs de fonds (24)
Chino, tueur professionnel (30)
Hugo Brandao, détective privé de scrupules surtout (32)
Senor Galindo, riche vénézuélien (32)
El loco (36)
Daniel Murdock et Jorge Pecera dont les têtes finiront en modèle réduit ! (38)
Nolan (43)
Selkirk, chimiste (43)
Bosco, contrebandier (55)
Monsehnor, dit O Bispo (évêque), faux curé, vraie crapule (59,120)
Hans Martin et Hernan, trafiquants d’héroïne (60)
Antonio Sandao (66)
Pacomo Fuentes (73)
Alonso Manero, éleveur et tueur à gages argentin (82)
Ira Burns, odieux producteur hollywoodien (84)
Carlos Rodriguez (87)
Jim Crosssman, agent de la CIA (90)
Général Leitao des services secrets brésiliens (90)
Dr Gaetano Angiolillo , maffioso (92)
Cabildo, Julio et Blas, trois pieds nickelés (97)
Prospero Sombra, maffioso (103)
Franck Masulli, maffioso new-yorkais (108)
Lombard, son bras droit (108)
Peter Wolfe alias Ananga sorte de loup garou de la jungle (110)
John Edward Baxter, un méchant à la James Bond (113)
Trump, petit malfrat (115)
Erik Maelstrom, baryton défiguré alias le fantôme de l’opéra (118)
Stewart Capra, fils de Franck ( !) et sosie de James...Stewart ( !)(130)
Général Duarte, chef des Gambos rebelles guatémaltèques (136)
Milton Galvao et Freitas (137)
Meyer, gangster (141)
Big Bag, crapule (144)

tags : mister no, sergio bonell, jerry drake, fumetti, guido nolita, roberto diso

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Fumetti
commenter cet article

commentaires

kastet 13/01/2010 09:19


oui oui, un hommage marrant


grand-sachem 12/01/2010 21:33


Impressionnant!
Sais-tu que Mister No , plus agé, a été le pilote de Martin Mystère lors d'une aventure en amérique du sud (la vengeance de Ra)


kastet 28/12/2009 19:36


merci


Treblig 28/12/2009 14:42


Très documentée rétrospective.


Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives