Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 14:18

A BABORD ET PERE OK .


Bande loufoque d’Eugène Gire publiée dans Vaillant n°235 en 1949. Lla série s’interrompra en 1967 au numéro 1159. Elle met en scène un marin flegmatique A Bâbord et un curieux volatile le père OK qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Un fascicule a été édité par Vaillant dans les années 50 : Les naufragés de l’Entrecôte II.
 

 Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Vaillant
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 17:40

Après la grand-mère "herculéenne" Tartine, GEPPO (Il Diavolo Geppo) est sans doute la création de BD la plus importante des éditions italiennes dirigées par Renato Bianconi dans ces années 50, si florissantes alors pour les fumetti. Geppo alias aussi Dodu (!) en France, a un problème : il est un diablotin à la cour de Satan, condamné à exercer une mauvaise action par jour mais il est intrinsèquement bon envers le genre humain.  Dans cette parodie enfantine de l’enfer de Dante, Geppo s’ébat dans des gags classiques qui parfois mettent en lumière les personnages secondaires geppo-par-dossi.jpghauts en couleurs comme sa majesté Satan (Satana), qui enrage devant tant de bonté, le chat pique-assiette et cruel de Satan, Caligula (Caligola), Bélzébuth, le bras droit de Satan, le serpent tentateur Sauveur (Salvatore) et plus tard le fantôme Eugène qui, succès oblige aura ses propres aventures... 
Notre « héros » a quand même un ami en la personne du jeune « humain » René qui l’accompagne parfois dans ses (més)aventures.
Le personnage de Geppo a été créé en août 1955 dans le mensuel "Volpetto" par G.B. Carpi sur une idée de l’éditeur qui l’avait d’abord proposée au papa de Pépito, Luciano Bottaro. Il aura ensuite (après un passage par "Soldino", autre revue de l'éditeur) son propre titre de 1961 à 1994 (au moins 399 numéros- entre-temps, il sera édité par Metro)... Geppo est dessiné la plupart du temps par le prolifique Pierluigi Sangalli mais aussi Guilio Chierchini, Alberico Motta, Luciano Gatto (de 1956 à 1960),  Agnese Fedeli et Sandro Dossi, tandis qu’Attilio Mazzanti signe quelques textes. Le personnage
connaîtra en Italie un incroyable et durable succès.
En France, il est publié d’abord sous son nom italien dans Bimbo et Tartine, au cours des années 50-60 puis dans sa propre revue, Geppo, le "grand format" Bimbo Spécial puis Bimbo-Geppo (1961-68) et il sera rebaptisé Dodu en 1970 dans Dodu Poche, Félix le Chat (poche), Dodu Géant, etc. 

Fabrice Castanet

Chronologie italienne

 

Edizioni Bianconi, via M.te Nevoso 17 / via Gozzano 3 / via Giacosa 9, Milano
dir. resp.: Renato Bianconi

mensile cm 13x18,5 80 pp 4c/bn L.100; cm 13x19 64 pp 4c/bn L.150
numerazione annuale
162 numeri, dal n. 1 (luglio 1961) al 12 (dicembre 1974)
Grafica Editoriale Metro [Bianconi], p.le Loreto 9 / via Deledda 2 / via Pisacane 12, Milano
dir. resp.: Rosalia Guccione
mensile 96 pp 4+1/4+4 + cop 4+1/4+4 dq L.200 a L.2000
numerazione progressiva
distr.: SoDiP
225 numeri, dal n. 1 (gennaio 1975) al n. 225 (dicembre 1992)
e oltre
Speciale GEPPO
suppl. a Geppo n. 7 (luglio 1974)
cm 13x18,6 96 pp bn + 32 pp 4c + cop 4c L.300
GEPPO Speciale
suppl. a Geppo n. 19, 31, 43, 55, 67, 79, 84, 88, 91, 96, 100
libretto cm 15,8x20,7 96/112 pp 4+1 + cop 4+1 dq da L.600
il n. 200 (dic. 90) 128 pp 4c/bn + cop 5+1 dq L. 2000
SUPER GEPPO
suppl. a Geppo
mensile 160 pp bn/4+4 L.150
• Edizioni Bianconi:
almeno 5 numeri, dal n. 1 (aprile 1966) al n. 5 (settembre 1966)
• Grafica Editoriale Metro:
107 numeri, dal n. 1 (1973) al n. 107 (1983)
SUPER GEPPO tuttocolore - collana Geppo
Grafica Editoriale Metro, via Pisacane 16, Milano
dir. resp.: Rosalia Guccione
racc. mensile con le rese di Geppo (2 nn. da 96 pp) + cop 4+0 dq L.2500 18 numeri, dal n. 1 (1992) al n. 18 (dicembre? 1994)
e oltre

 

  • FESTIVAL DI GEPPO

Edizioni Bianconi, Milano
dir. resp.: Renato Bianconi
mensile albo cm 18,5x25,5 48 pp 4+1/2+1 + cop 4+1 pm L.100
8 numeri, dal n. 1 (gennaio 1962) al n. 8 (agosto 1962)
GEPPO STORY
Grafica Editoriale Metro, Milano
dir. resp.: Rosalia Guccione
mensile cm 13,3x18,8 112/160 pp 4+1 + cop 4+1 dq L.1000 L.1500
almeno 12 numeri, dal n. 1 (giugno 1984) al n. 12 (settembre 1986)
GEPPOPIÙgeppo cover
Grafica Editoriale Metro, Milano
dir. resp.: Rosalia Guccione
mensile cm 15x21 98/114 pp 4+1 + cop 4+1 L.2000 L.2500
4 numeri, dal n. 1 (agosto 1990) al n. 4 (settembre 1991)
GEPPO serie oro
Grafica Editoriale Metro, via Pisacane 16, Milano
dir. edit.: Alessandro Bianconi
dir. resp.: Rosalia Guccione
mensile libretto cm 13x18 128 pp 4c/bn + cop 5+1 (con oro) dq L.2000
dal n. 1 (luglio 1991)

Repost 0
Published by Kastet - dans Fumetti
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 14:15

SURPLOUF

Cette bande a été créée par Cézard et publiée de 1973 à 1977 dans Pif-Gadget et Pif Parade Comique. Il s’agit de la version humoristique d’un Surcouf enfant à bord du galion « La belle Emilie » en compagnie d’une bande de gamins PlumeEmilie (enfin une fille dans l’univers très masculin des héros de Vaillant !), Touvu et Lévéillé qui préfèrent l’aventure au grand large que la misère à terre et qui luttent contre le méchant, Sir Grotif, gouverneur de la Barbade et le Capitaine Fracass, le cruel pirate: de fait, cette série fait penser à un mixte de Peter Pan et Pépito !


Fabrice Castanet 

Repost 0
Published by Kastet - dans Vaillant
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 14:14

Pifou est une série animalière dessinée par Roger Mas parfois sur des textes de Jean Sanitas (qui signe Sani).

Pifou n’est rien de moins que le fils de Pif (quid de la mère ?), adopté par toute la famille, Tonton César, Tata Agathe et Doudou. Il serait apparu en 1964, dans le numéro 685 de Vaillant, cependant divers ouvrages de référence datent son apparition de 1958. Il ne s’exprime que par de curieuse s onomatopées : « Glop-Glop ! » quand il est d’accord ou content (y en a qui vomissent quand ils sont contents !) et « pas Glop-Glop ! » quand c’est le contraire, ce qui est sujet à bon nombre de gags, évidemment. Puis, le chiot va s’émanciper pour vivre ses propres aventures en emménageant avec Brutos, un chien molosssoïde à la Tex Avery : les gags reposeront essentiellement sur l’opposition des deux caractères (notamment, Pifou qui empêche Brutos de chasser du gibier, tout comme Pif mettait des bâtons dans les roues de César chasseur). 

Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 12:06

Le fantôme EUGENE (Il fantasma Eugenio).

Cette BD italienne relate les aventures humoristiques d'un fantôme aux préoccupations très terre à terre et qui vit au milieu des êtres humains.

Il a été imaginé dans la revue italienne Geppo de l'éditeur Renato Bianconi, en 1963.

Il fut tour à tour dessiné dessiné par Sandro Dossi et Pier Luigi Sangalli (Alberico Motta aurait participé aux récits également), il est affublé de deux neveux farceurs, Pip et Pap (Zip e Zap) et d’un « ennemi », Il fantasma Peppone.

Il vit également plusieurs aventures aux côtés de Dodu alias Geppo, le bon

 

 petit diable...

On a pu le lire en France de façon...fantômatique dans les pages de Bimbo (Nouvelle Série) où il s’appelle alors Eustache et ses neveux Zig et Zag, Geppo, Dodu Poche puis, plus tard Niko Géant (les neveux se nomment alors Zip et Zap comme dans la version italienne)...

Fabrice Castanet

Bibliographie : Pimpf Mag n°12 

 

Repost 0
Published by Kastet - dans Fumetti
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 14:11

LEO BETE A PART


Ce personnage créé par R. Mas (assisté de Jean Sanitas pour les textes) en avril 1969 est un léopard de zoo obsédé par son évasion. La série présente des gags classiques de une ou deux pages opposant Léo au gardien du zoo, victime des tours pendables du fauve, reprenant le thème classique de l’autorité en uniforme bafouée (très utilisé depuis Guignol en passant par Quick et Flucke ou Gaston Lagaffe) et qui repose essentiellement sur un humour de répétition.

Léo a été publié dans Pif GadgetPif Parade Comique, Léo Poche : 24 numéros (1974-80), Les Rois du rire, etc.


Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 12:00
  • KIKO (Chico, en version originale...italienne) est un canard noir avec de grand yeux, affublé d’un petit chapeau et d’un short, entouré de deux kikopoche.jpgneveux turbulents Tim et Tom, de son fidèle chien Flop, vivant dans un monde d’animaux humanisés, voyageant, exerçant mille métiers et affrontant des méchants de tous poils. 
  • Une série d’aventures le place même en caporal de la police montée.
  • Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est sans rapport avec Chico (Cornacchia); il s’agit vraiment d’un nouveau personnage voulu à l’origine par l'éditeur italien Renato Bianconi : ce dernier souhaitait un chat ou un canard, or comme Félix le chat existait déjà, Motta et d’autres ont créé ce canard, proche de Donald. chico-cover.jpg
  • Parmi les personnages secondaires, l’excentrique Pépé Luc (Nonno Zaccaria) vêtu d’une redingote et d’un haut de forme vit ses propres aventures tandis que le Prof Eureka, prototype du savant génial et farfelu tient également un second rôle important dans la série Prosper.
  • Le personnage de Kiko a été illustré par Alberico Motta (texte et dessin), Sandro Dossi et Pier-Luigi Sangalli dans son propre titre, "Chico" entre 1969 et 1977.

    Il a été publié en France dans Kiko Poche, Félix le chat Poche, Geppo, Tartine, Amigo, Dodu Poche, Olac, Prosper Poche et il est 
    parfois traduit en...Nico (y compris dans le titre homonyme).

    Fabrice Castanet

    Bibliographie : Pimpf n°12 
Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 13:42
Dans les premiers temps, la revue L'Intrépide, dans la foulée des publications de l'après-guerre de son éditeur Cino del Duca publia essenitiellement des bandes d'origine française de grande qualité signées René Giffey, Cazanave ou Rémy Bourlès, p6a00d8341c684553ef0120a73714f6970b-500wi.jpguis, peu à peu, les ventes diminuant, les coûts augmentant, l'éditeur se rabattit sur des séries italiennes moins onéreuses, issues de la revue des frangins restés au pays, "Il Intrepido". Souvent, et à tort, décriées, méprisées par les habituels exégètes du 9e art, elles possèdent une force dramatique et un interêt qui fit le bonheur de petits lecteurs des années durant. En voici le tableau sommaire...

Kid le libérateur (Liberty Kid) : dans ce drôle de western, le héros, Kid Fiermont est un jeune fermier du sud qui durant la guerre de sécession combat l'esclavage puis devient agent secret du gouvernement US. Il est accompagné dans ses aventures de sa fiancée, du gros Cip et son chien Vercingetorix ainsi que du jeune Jimmy. Le personnage a été créé par Luigi Grecchi pour le texte et graphiquement par Stefano Toldo dans "Il Intrepido" en 1951 puis il est très rapidement dessiné par Lina Buffolente dès le 3e épisode (et  plus tard par Morisi).

kid.jpg
En Italie, la série perdura jusqu'en 1965. En France, le personnage est traduit dans les pages de «L'Intrépide » n°141 à 629 puis de "Mireille" n°370-394 en 1962-63 et il fut réédité chez  l'éditeur Jeunesse et Vacances dans « Karaté » n°1-28 en 1969-72 et « Archie » n°21-54.

Le Petit Shérif (Il piccolo sceriffo) est un western de Tristano Torelli, Giana Anguissola, dessiné par Lino Zuffi et qui dura 460 épisodes! Il est publié en France dans « L'Intrépide » n°1-421 de 1949 à 1957 mais il a débuté dans la1ère série de « L'Intrépide » dès le n°1 en février 1948 et se poursuivit dans les petits formats "Tom Nickson" n°4-55 puis « Buffalo Bill » n°46-54 en 1962. On le retrouve chez Sagédition dans sa propre revue en grand (168 numéros) puis petit format  (28 n°) et enfin dans « Kansas Kid » du n°93 au 104 (1950-58) ainsi qu'en roman illustré dans les 30 premiers numéros de « petit-sheriff.jpgNat le petit mousse » (1952-3). Plus tard, un 3e éditeur, Mon Journal le publia dans « Kris le shérif » (n°1-78 en 1960-67) dans « Tipi » (43-78) et « La route de l'ouest » (n°148). Notons, que Del Duca proposa  en 1964-66 des épisodes inédits dans « Télé Poche » par Angelo di Marco.

Le héros succède à son père, assassiné comme shx185.jpgérif de la ville de « Prairie Town », il est accompagné dans ses aventures de sa soeur Lizzie, son ami Piggie et sa fiancée Flossie. L'intrépide adolescent fut imaginé en juillet 1948 pour « Il Intrepido ». Divers  auteurs se succédèrent sur ses longues chevauchées comme G.G. Dalmasso, Renzo Barbieri (textes), Sergio Montipo, L. Bernini, Tacconi, Camillo Conti, Franco Paludetti (dessins).

Nat du Santa Cruz (Nat del Santa Cruz) est publié brièvement aux n°131-156 (1951-10/52) puis dans "Tarzan 2e série" jusqu'en en mars 1953 (il s'appelle alors Yann, mousse du goeland, ) et dans "Hurrah!" (1953-10/55) mais à l'origine il fut d'abord publié dans la première série de "Tarzan" à partir du n°238 (1951) et par la suite, réédité dans le petit format "Djin" en 1958-59 (Yann mousse dtomate-nat-25.jpgu goeland). Publié en Italie de 1951 à 1953 par GG Dalmasso et F. Tacconi pour l'éditeur Torelli, il eut sa propre revue chez Sagé (45 n° de 1952 à 1954 puis dans "Kansas Kid") ce qui explique qu'il fut rebaptisé Yann dans « Tarzan «  2e série et "Djin". Il est encore une fois rebaptisé Pat Kennedy chez Mon Journal dans "Brik" en 1960-61 (n°33-39) et "Pirates" (n°5).
Nat est un ado qui se retrouve malgré lui engagé comme mousse sur "La sorcière de Santa Cruz" en compagnie du terrible capitaine Ronson et de son second Patten, sans oublier la chatte Passy et quelques sympathiques marins : cette saga maritime fut longue de 121 "strisce" entre 1951 et 1953 puis une seconde série vit le jour dans "Serie Bis" et "Il Piccolo Sceriffo" jusqu'en 1956, Mario Cubbino succèdant à Tacconi...

Rocky Rider fit son apparition dans "L'Intrépide" en 1955,  c'est un western écrit par Marco Baratelli (puis Grecchi et Castelli) et mis en images et en bulles par Mario Uggeri dans "Il Intrepido" en 1949 puis "Il Monello" de 1953 à 1963. En France, Rocky débute  dans "Tarzan" fin 51 puis se poursuit dans "L'Intrépide" du n°131 au n°311 en 1961 et dans  les petits formats "Tom Nickson", "Super J" entre 1969 et 1972 (n°1-36), Tom Berry en 1972-77 (18-57), "Rocky Rider" n°1-23 (1971-77) puis "Buffalo Bill" en 1979-81 (n°26-32).
rocky
Rocky Rider est un jeune shérif très adroit aux armes qui exerce à Okard-City aidé de Mose (Betty), jeune femme à la Calamity Jane et Golia (Jimmy), un enfant qui se déguise en indien (peuple qu'il admire)...
6a00d8341c684553ef00e55070095d8834-800wi.jpg
Chandra prince royal (Chiomadoro, il principe del sogno) est le prince indien de Mayabar (du temps des Indes Britanniques) au longs cheveux blonds (!), surnommé « tête d'or » qui combat les japonais pendant la guerre du pacifique puis les intriguants en son pays natal sur son cheval Sciabar et aidé de son tigre Marana et sa fiancée Zaïra. Il a été créé dans "II Intrepido" en août 1952 (ses aventures durèrent jusqu'en 1964) par Erio Nicolo pour le dessin et Antonio Mancuso puis Luigi Grecchi pour le texte.
chandra.jpg
De ce côté-ci des Alpes, il fit ses débuts dans "Hurrah" en 1953, et on le retrouve naturellement à partir de 1959 dans L'Intrépide-Hurrah! dès la fusion des deux tritres (n°501-629) puis dans "Mireille" du n°370 au 396 jusqu'en 1963 et dans "Télé Poche" en 1966! Le grand blond finira sa carrière en petit format dans "Atoll" (n°1-73), en 1972-73 sous le titre "Le prince du rêve".

Roland héros des mers/l'aigle des 7 mers (Roland Eagle) : aventures maritimes par Grecchi/Carlo Co6a00d8341c684553ef0120a75105da970b-800wi.jpgssio puis Fernando Corbella aux n°113-581. Aussi publié dans les petits formats "Foc" (n°1-6) en 1970-71 puis "Robin des Bois" (n°52-91) en 1971-81...
Cette bande d'aventures a été publiée de 1951 à 1964 pour l'éditeur Universo.roland.jpg

Roland est le jeune, blond et courageux, cela va de soi, capitaine de "L'aigle des 7 mers "  qui navigue en Malaisie, entouré de son équipage et  de ses amis, Machette (Machay) son second, père de substitution (graphiquement très ressemblants), et de la belle orientale Jasmine....

Tip le hardi (Narciso Putiferio) par Grecchi/Corbella  fut publié dans "Il Monello" en 1955-63 et, en France dans "Dicky le Fantastique" en 1957-63 et "L'Intrépide" n°457-472 en 1958. Tip est un héros à la Peter Pan qui hérite d'un bateau de pirates et vit toutes sortes d'aventures en compagnie d'Oeil de lynx, Crochet de Fer et Jambe de Bois.

Hardi John! (Forza John!) par Luigi Grecchi et Erio Nicolo puis Lino Jeva (puis Buffolente) fut imaginé dans "Il Intrepido" n°39, en septembre 1949, il y poursuivit ses exploits pendant quelques années puis fut édité "Il Monello" de 1953 à 1964. En france, "L'Intrépide" (1) publia le héroImage63.jpgs pendant toute une décennie hardi-john.jpgaux n°85-595 (1951-61) puis passa le relais à "Hurrah" 3e série et "Télé Jeunes "jusqu'en 1963 (2)  Plus tard, en 1975 le personnage rescucita dans le pocket "Kali".

John Graham, le héros est un pilote américain beau, blond, hardi, cela va de soi qui combat les japonais durant la seconde guerre mondiale, accompagné de personnages secondaires qui font tout le sel de la série : Conterios, capitaine de goelette, Rosaria, Alex le  journaliste excentrique, Jérémie (Geremia) le perroquet bavard et qui aime le rhum, etc. Après guerre, John devient agent secret pour le gouvernement US et combat espions et malfaiteurs (3) .

En avant gringo! (Arriba Gringo) de Carlo Savi  fut publié dans  "Il Intrepido " en 1959-61 et conte les aventures patriotiques italiennes au 19e siècle (L'Italie est alors ocpietro.jpgcupée par les autrichiens) avec parmi les personnages principaux le jeune Piétro Pavesi surnommé « Gringo » et la belle anglaise Evelyn Stuart ("L'Intrépide" n°520-578, 1959-60).

Duck Hurricane (Bufalo Bill) est la suite d'une série publiée dans "Hurrah!" et "Tarzan" aux n°501-629 de "L'Intrépide" et qui se poursuivit dans "Mireille" n°370-394 (1962-63).
duck-hurricane.jpg
Ce western très classique (et assez fade, il faut bien l'avouer) qui met en images le fameux Buffalo Bill (avec un seul "l") fut créé par Grecchi/Carlo Cossio en 1951 dans "Il Intrepido" et s'interrompit en 1964, à la mort de Cossio. Chez Del Duca le héros est rebaptisé Duck Hurricane pour ne pas être confondu avec le Buffalo Bill de René Giffey (qui est cent mille fois plus beau d'ailleurs : cocorico!), on le retrouve ensuite dans les petits formats "Buffalo Bill", "Carabina Slim", etc.

Pour conclure, citons encore Le prince charmant (Il principe azzuro) dans "L'Intrépide" 2e série n°1-119 (aventures exotiques aux Indes), un récit écrit par Treddi, pseudonyme de Domenico del Duca, frère de Cino et éditeur d"Il Intrepido"  et  dessiné par Antonio Salemme dans "Il Intrepido" en 1935 puis repris après guerre par Luciana Peverelli, Ciriello Fantoni, Alvaro Maironi, Les malheurs de Limonade une bande d'humour (9-88,107-111), Monsieur Pampille (Sor Pampurio) par Carlo Bisi (n°9-39,49-73), récit d'humour publié à l'origine dans "Il Corriere dei piccoli" à partir de 1929, Ver luisant et papillon (Luccichino e Farfarello, une bande humoristique du même auteur aux n°40-48,74-88,93-106 et 112), Aventure dans le grand nord/mystère dans les neiges/les cavaliers de la nuit 89-166 (aventures au canada puis au Siam) et La chèvre menteuse d'après un conte de Grimm (n°129-142).

Fin de l'épisode-à suivre.

Fabrice Castanet.

(1) il existe des fascicules offerts par l'intrépide en 1950 mis en couverture par René Brantonne.

(2) la série semble inachevée en France.

(3) pour qui veut en savoir plus, ce lien très documenté :
http://www.cartesio-episteme.net/var/forza-john1.htm
Repost 0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 16:09

 Tiger Kiss, publié en France dans le magazine KARACAL en 1976-77 puis Super West en 1978(chez Sagédition) est  le héros d'une BD italienne du scénariste Antonio Mancuso (1) publiée à l'origine dans le magazine Lanciostory de juin 1975 à 1977 (une trentaine d'épisodes à partir du n°10).

La série se présente sous la forme de récits complets relatant les aventures d’un espion britannique play-boy, fils d’un anglais et d’une américaine travaillant pour le Secret International Service (S.I.S) un peu dans l’esprit de Billy Bis, autre  œuvre de Mancuso.

Tiger Kiss
est blond, élégant, il ne se déplace qu’à bord de sa luxueuse Bentley  (un taxi qu’il a acheté !) conduite par son fidèle serviteur hindou, nommé
Second ( et qui appelle notre héros « Milord » ! ). Il est bien évidemment entouré de jeunes et jolies femmes dont aucune ne résiste à son charme jamesbondien, même si, de l’autre côté de la barrière, une certaine Bambi Black, clone de la Mireille Darc de la grande époque et qui est en réalité la demi-sœur du chef de section de Tiger Kiss, Mila Stevens dite Dynamite, lui donnera beaucoup de fil à retordre. Ces deux-là, au fil des épisodes jouent un jeu du chat et de la souris qui entretient l’intérêt d’une série aux intrigues par ailleurs assez alambiquées. 

Fabrice Castanet






(1) ANTONIO MANCUSO est un scénariste italien, né à Milan en 1924.Il a écrit ses premiers scénarios à l'âge de 14 ans  dans Albo dell'Intrepido; son premier récit est mis en images par Lina Buffolente elle-même , c'est "Orchidea nera", publié en 1938. Il demeura chez l'éditeur Universo près d'un demi-siècle, produisant moult séries et scénarios dans les revues "Il Intrepido", "Il Monello", "Albo Blitz", "Albo dell'Intrepido"...

Il est l’auteur avec le dessinateur Lino Jeva de la série Jimmy Jet en 1964 (parue en France dans le petit format Akim) qui relate les aventures fantastico-policières du jeune Jimmy Jet et du robot Samouraï et des scénarios de I Laramy della Valle/Les Laramy de la vallée, série "western" qui retrace la vie quotidienne d’une famille de colons dans l’ouest, dessinée par Erio Nicolo (plus connu pour Tex Willer) dans Il Monello au cours des années 60-70 et parue chez nous dans plusieurs revues des éditions LUG (Spécial Rodéo, Ombrax, Nevada, Spécial Kiwi, Fiesta, etc.).

Il a participé au scénario de Chandra Prince Royal toujours avec Erio Nicolo dans "Il Intrepido" de 1952 à 1969 (publié en France dans Hurrah !L’Intrépide et Mireille enB 1963).

Mancuso est surtout le créateur de Billy Bis (son plus grand succès) qui relate les exploits d’un agent secret play-boy travaillant pour l’ONU, bande créée avec le dessinateur Loredano Ugolini en 1965 dans L’Intrepido et parue en France dans le titre homonyme aux éditions Jeunesse et Vacances. On doit également au duo le personnage de Tony Gagliardo un journaliste de télévision intègre qui lutte contre le crime organisé à New York pour Universo traduit en France par Flash  Spécial dans Safari, Akim ou Pirates.

Parmi les autres séries de ce scénariste méconnu bien que prolifique, citons Superbone avec Nicolo, Agnete Fonto Max avec Loredano Ugolini, Ghibli créé en 1971 avec le dessinateur Lino Jeva qui met en scène le détective privé au petit bouc très subtil Tom Wilder qui possède une identité secrète de gentleman cambrioleur, (Maki en France dans la revue  Atoll), Iber, une série de science-fiction parue dans Il Intrepido dessinée par Antonio Toldo (Hiber dans Atémi en France),  Black Jack (Black Rider) un western dessiné par Ugolini puis Franco Devescovi pour les éditions Universo de 1974 à 1981 (paru en France dans Apaches, Pistes Sauvages et El Bravo de 1977 à 1982), Stray Dog, dessiné par Lino Jeva qui relate les aventures d’un métis (fils d’une indienne et de Wild Bill !) injustement accusé d’un crime, publiées en Italie dans Il Intrepido en 1980 puis 1991-1992 et en France dans le petit format El Bravo (1981-83) , Kelly Killer avec Lino Jeva en 1991.

On lui doit également La Piovra d'argento dans "Il Intrepido" au cours des années 60 avec Toldo, Bisturi Nero avec Lino Jeva toujours dans Il Intrepido (1979-81), Corri Bastardo, Cuori Selvagg, Dopo il Rollerball, Ken Krimer, Teleman (Lino Jeva) et Karamella Kid dessiné par Carlo Savi et parue dans Il Monello (en France dans le pocket Billy Bis sous le nom de Caramel-Kid).

Hors Universo, il a imaginé dans les années 70 le pistolero cow boy Alamo Kid , un clone de Billy Bis avec Tiger Kiss, bien sûr, dans la revue  Lanciostory dont il est co-directeur dès 1975 (publiés en France par Sagédition) ...



Fabrice Castanet

Tags :Sagédition, Fumetti, Karacal, Antonio Mancuso, Tiger Kiss, espion dans la BD
Repost 0
Published by Kastet - dans Sagédition
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 11:24
Arthur le fantôme justicier.

 

Ce petit fantôme écossais bien plus marrant et intéressant que Casper a été créé par Jean Cézard dans le numéro spécial Noël de Vaillant  en  décembre 1953. Arthur possède la faculté de voler (c’est un fantôme !) et de traverser les murs et l’espace-temps, ce qui lui permet de vivre des aventures humoristiques en plein Far West ou au Moyen Age, la plupart du temps en compagnie du professeur Mathanstock, gentil savant doux-dingue et du père Passe-Passe, magicien qui aura lui-même sa propre série.


A la mort de Cézard, plusieurs auteurs ont repris la série dont Raymond Maric ou Kamb (texte) et Ducasse ou Marc Arapu (dessin) dans
Pif Gadget ou Super-Hercule entre 1982 et 1993 et Michel Giroud (fils d’Eu. Gire) dans Arthur Poche.

Fabrice Castanet

Des infos et encore plus d'images ici:
http://193.251.82.94/pif-collection/master.html?http://193.251.82.94/pif-collection/arthur_le_fantome.html

Tags : Arthur le fantôme, Pif Gadget, Cézard, Maric, Vaillant, BD

Repost 0
Published by Kastet - dans Vaillant
commenter cet article

Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives