Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 15:14
Un feuillet recto-verso des années 50 pour promouvoir la revue "Bugs Bunny " de l'éditeur S.A.G.É (PEI)

bunny-pub-verso.jpg

bunny-pub-recto.jpg

Repost 0
Published by Kastet - dans Réclames
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 17:16
Les trois (petits) lapins (I Tre Conigli) sont les héros d'une BD animalière transalpine de Guiseppe Perego où 3 inséles-3-lapins-color.jpgparables lapins froussards Lafrousse, Tremblotin et Poulmouyé, (parfois appelés Spaghetti, Froussinet et Tremblotte) affrontent leur pire ennemi, le renard Belle Griffe parfois en compagnie de leur ami chinois Tcho-Tcho (ou Tchou-Tchou selon les traductions).

Ce dernier profite de leur crédulité et de leur légendaire prudence pour leur faire des blagues effrayantes. La série est visiblement construite sur
le schéma des 3 petits cochons! belle-griffe.jpg

Cette charmante bande au charme
  très désuet apparaît dès le premier numéro de Pépito en juin 1954 mais ne fut que peu publiée dans la revue. En réalité, les 3 lagomorphes étaient auparavant tout aussi brièvement apparus  dans une autre revue de l'éditeur en 1953 : "Le Petit Shériff"...Lorsque cette dernière passa au petit format, les 3 amis revinrent  y faire un (petit et prudent) tour tout au long de l'année 1958...
cho-cho.jpg
Fabrice Castanet

Index (sans doute incomplet)
Pépito
n°1 : Trois, c'est trop!
...
n°13 : Une bonne farce!
n°38 : Un engin diabolique
Pépito Spécial Hors Série complément au n°33 (mars 56) : Feu d'artifice.
Pépito Spécial Hors Série complément au n°51 (mars 57): Voiture sans chauffeur

On retrouve nos trois poules mouillées (bizarre pour des lapins comme terme, bon tant pis!) de façon toute aussi sporadique au sommaire d'autres magazines de l
trois-lapins.jpga SAGÉ:

Le petit shérif (Grand Format)
n°70 : Les champions de la peur (avril 1953)
n°86 : Les 3 pauvres millionnaires (12/1953)
Supplément du petit shérif n°107 : ?

Le Petit Shériff (Petit Format)
n°6 : La bourse ou la vie (mars 1958)
n°8 : Pierres précieuses et diable à ressort
n°9 : Le détroit de la peur
n°14 : Un oeuf surprise!
n°15 : Un lapin dans la cocotte!, titré Loupineau à tort, un autre personn
age de Perego publié dans la revue!
n°22 : « Héros malgré eux »
n°26 : Pas de toit? Grotte, alors!...(05/1958)
Héroic Hors Série de 1955 : Tcho-tcho et les 3 lapins.

...
Guiseppe Perego est un prolifique dessinateur italien né le 1er juin 1915 à Arcore, en Italie. C’est avant tout un auteur Disney : on lui doit de nombreuses histoires mettant en scène Donald, Mickey, Picsou, Dingo et consort sur environ un millier d’aventures entre 1951 et 1982 ! Les prologues et pages de raccordements entre les différentes histoires de Mickey Parade (qui correspondant, à partir de 1960, en Italie aux "Classici Disney") c’est lui ! Il a débuté dans l’animation à l’âge de 17 ans avec les frères Cossio chez Million Film. Ses premières BD furent réalisées pour le "Corriere dei Piccoli" et "Modellina" ; il a aussi dessiné plusieurs épisodes de Scimmiottino pour la maison d’édition Conte. Dans les années 30 il délivre plusieurs bandes pour "Le Corriere dei Piccoli". En 1946, il collabore avec l’éditeur Juventus sur la série Flattavion. Il a également beaucoup œuvré pour l’éditeur Alpe :
Robotry, un garçon mi-homme, mi-robot publié dans Bambou et Roico d’Impéria (texte de Fantoni)
Lucky Lucky ou les aventures d’un explorateur et d’un petit noir sur un scénario de Testoni (dans Roico et Bambou)Perego.jpg
Kiriki (Biribu) dans "Carioca" en 1954-55 (texte de Lavezzolo) publié en France dans Totem et Kiriki
Cucciolo e Beppe (Pipo et Concombre)
Atomino en 1955 dans "Sorie e Fiabe" (Atominet en France chez Sagédition dans Le petit shérif (grand format) ou Heroic (grand format))
Merlot e Pin, Pak e Gir
les deux poulets Birba e Spacca alias Pétard et Allumette (dans Hondo, Pipo, Supplément à Pipo chez Lug)
Sgraffigna
Buffalo Brill/Buffalo Boule (gentille parodie western) dans Pépito, Jim Taureau, Pipo, Tex, etc.
l'ours Kappao alias Okylaidou (dans Pépito, Jim Taureau et Monty)
Loupineau (Pépito) et Les 3 petits lapins...
Il a dessiné également Dan Tempesta dans "Gimbo" pour Rama (fin des années 50), que l'on retrouve chez Lug sous le titre de Dan Tempête (Fox, Spécial Rodéo n°11, Spécial Pim Pam Poum n°32,33, Album Comiques de Kiwi n°11,...).
Pour Dardo, il a créé le chien Boby. Pour le marché allemand, il dessine plusieurs épisodes de Fix et Foxi de Rolf Kauka (1966). Il signe également des récits réalistes comme Zorro, Glauco e Jane en 1946 pour Taurino dans "Albie Avventura" (texte de Grecchi), Gim Toro (Jim Taureau) et Il Piccolo Sergente Dixy Scott dans les années 40 pour Dardo, alias Mascotte dans la revue homonyme de Sagédition (1949-51) pour l’éditeur Gino Casarotti...
Il a travaillé pour les revues "Il Vittorioso" et "Il Monelllo" (il reprend Pico Panda, Paco Serse, Cappucetto e l'orso, et Pierini Porcospini de Gino Gavioli) et réalisé diverses bandes dans "Super Tascabile" (Le vainqueur du Great Bear, scénario de Sandro Terrabuio) ou Jim Brady en 1951 (Entre deux rives, scénario de Rocca), publiés dans Super Boy et parfois sous le pseudonyme de G. D’Arc comme Bob di Sumatra pour les éditions Zénith en 1952 (texte d’Angelo Saccarello), publié en France sous le titre Bob de Sumatra dans Petits Moineaux n°109-130.
On trouve des récits complets réalistes de Perego en France dans Garry des éditions Impéria (« A la conquête du Pole Sud » dans le n° 42 et « Le Lys d’or » dans le n°46).
Perego est mort le 6 décembre 1996 dans sa ville natale.


Fabrice Castanet

Tags : Guiseppe Perego, Pépito, Les 3 lapins, BD animalière, fumetti, funny animals, edizioni Alpe, i tri conigli
Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 14:50
SYLVIO .

 

Les textes sont de Gilbert Lions (et aussi de Cothias et Luguy lui-même) et les dessins de Philippe Luguy: cette gentille BD animalière est née dans la revue  Fripounet en 1974 (texte de Jérina) puis notre grillon a migré dans les pages de Pif-Gadget où il a duré de 1974 à 1982. Dans cette charmante série, s’affrontent Sylvio le grillon et Jack le cafard, amoureux rivaux de Cléo l’abeille, entourés de leurs amis Zizou ( !) et Lampion.

Un premier album (tardif) est sorti en 1988 aux éditions M.C. Productions : La menace du trèfle rouge.

Fabrice Castanet

Lien : http://www.luguy.com/sylvio/

Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 14:54

HORACE CHEVAL DE L’OUEST


L'auteur Jean-Claude Poirier relate dans cette série les aventures humoristiques d’Horace le cheval et de son cavalier au far west qu’il dessinera pour Pif Gadget et dans Horace Poche de 1970 à 1978 : ici, les rapports dominant/dominé sont inversés et c’est bien souvent que le pleutre petit cow boy doit servir de monture à son cheval ! 
 

Un album est sorti aux éditions du Kangourou en 1975 : Pas de pitié pour les cow-boys.

Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Vaillant
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 15:46
Le personnage de Flash dessiné par Francoi Aloisi pour l'éditeur milanais Alpe apparaît  en France dans Pépito n°59 en mars 1957.
Flash est un photo-reporter de petite taille avec lunettes vif comme l'éclair qui travaille pour l'"Écho de la paperasse" et affro
flash.jpgnte son pire ennemi, Declick du "Canard canardé".
Malgré un trait dynamique et des aventures rythmées, le personnage disparaît aussi vite qu'il est apparu dans la revue (1). Un autre reporter y connaîtra davantage de succès : c'est Teddy Gnon de l'italien Ant
onio Terenghi.

Franco Aloisi est un dessinateur italien né à Gênes, le 16 novembre 1934. Il fit ses débuts dans les années 50 avec des illustrations et des dessins humoristiques dans "Lo Scolaro" de Gênes, puis "Calandrino", "La Domenica del Corriere", "La Settimana Enigmistica", et "L'Europeo". Ensuite, il travailla pour l'éditeur milanais Alpe sur les fameux Cucciolo e Beppe (Pipo et Concombre chez Lug) et Tiramolla (Elastoc).
Il produisit moultes bandes dessinées humoristiques (notamment des Bandes Animalières) pour Alpe dans les années 50 comme le gorille Napoleon, (tête de turc des singes Truc et Trac), L'Incredibile Ernesto, Nicolino e Carmelino ou Robot-man.
Plusieurs furent traduites en France par Sagédition tels les deux singes facétieux Trik e Trak alias Truc et Trac, Le Roy Pistache (Re Pistacchio) , Kiki et Koko ou encore le journaliste Flash (Sagédition)...flash-color.jpg
D'autres encore furent publiées en France par Impéria comme Martiany (Marzianino) dans "Roico" et "Bambou", par Arédit/Artima comme le personnage d'Eugène (Pietro e Genio) dans "Zéphyr", "Bravo" ou "Cabriole" ou par la SFPI tel Alix le chat/Aloysus (dans "Presto" "Bimbo" (Nouvelle Série) ou "Arc-en-ciel"), Zipy Bum et Bricolo et Jeannot dans "Bimbo "ou Paperetto e Salterello alias Jenoison et Pattaressort ("Geppo", "Bimbo (Nouvelle Série)")...
Aloisi abandonna finalement la BD à la fin des années 60 pour la comédie (théâtre) puis la peinture..


Fabrice Castanet

(1) Parutions
Pépito:
n°59 : Le vol du courrier (mars 1957)
n°63 : Pas de photos pour sa majesté
n°72 : Le mystère des îles poussièreuses
n°73 : Une chasse d'importance
Pépito Magazine GF n°4 : Les rebelles du Mateçuila
(07/1958)

Tags : Franco Aloisi, Fumetti, Alpe, Flash, Pépito, Pépito Magazine
Repost 0
Published by Kastet - dans Sagédition
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 09:16

Ce cartoon d’Hanna & Barbera a été créé le 07 septembre 1974 sur ABC en pleine Kung Fu Mania. En effet, dans les années 70, suite à l’immense succès rencontré par Bruce Lee sur grand écran,on ne compte plus les BD mettant en scène les adeptes des arts martiaux : citons quand même Richard Dragon, Iron Fist, Kung Fu Fighter et plus particulièrement Shang-chi Master of Kung Fu, héros de Marvel dont notre cartoon s’inspirerait. Le dessin animé compte 31 épisodes (1975–1978) et a été diffusé en France à partir de 1976 dans « Les Visiteurs du mercredi » (1). Penry (Penrod Pooch) est planton, chien à tout faire du commissariat ; bricoleur de génie mais pas très futé, il se transforme en Hong Kong Fou Fou, un maître des arts martiaux : grâce à

son manuel du Kung Fu, il connaît la prise appropriée à chaque situation. Comme Batman et sa Bat-mobile, il a son propre véhicule, la "Foufou mobile" (Phooeymobile), escamotable en une palette d’engin. Il est accompagné dans ses (més)aventures par le rusé chat au pelage rayé Spot, qui œuvre dans l’ombre et répare ses innombrables maladresses (qui sait, il a peut-être inspiré Poirier pour son Super Matou?). Rose-marie (Rosemary), la standardiste est amoureuse du héros masqué mais dédaigne le pauvre Perry tandis que le pauvre sergent Flint est la victime de ses bourdes ! Le dessin animé a été adapté en comic book par l'éditeur américain Charlton Comics de

juin 1975 à novembre 1976 (9 numéros) avec entre autres des textes de Jean Lewis ou Steve Gerber et des dessins de Jim Frenzen, Phil Ostap

czuk, Floyd Norman, Scott Shaw et Paul Fung Junior (2).

En France, c'est l'éditeur de BD SAGEDITION qui a publié les épisodes américains au cours des années  70 avant que Télé-Junior ne prenne le relais entre 1977 et 1983 à travers ses diverses revues comme Télé-Parade, Télé-Junior ou encore Télé-BD...Le héros apparaît aussi dans le supplément pour la jeunesse, "Les Petits Juniors de Télé 7 Jours", en 1980.

Fabrice Castanet

(1) la voix française du héros est celle de Michel Roux, plus connu pour son doublage de Tony Curtis dans « Amicalement vôtre ». 

(2)  PAUL FUNG JR est né le 9 mars 1923 (ou 32) à Seattle, aux USA. Il est le fils de Paul Fung (1817-1944), qui avait repris Dumb Dora de Chic Young. Après avoir joué dans des comédies de la Warner dès l’âge de 6 ans (dans le rôle de « One Long Hop », sur une idée du paternel) il a lui même travaillé sur Dumb Dora mais aussi le fameux Blondie de Chic Young de 1949 à 1964, tant en strip qu’en comic book pour Harvey.Ce travail fut récompensé par le "National Cartoonist Society Comic Book Award" en 1964.I l signa aussi le strip Flash Folley dans le comic book Blondie, la série Polly and her pals et l’adpatation du dessin animé Hong Kong Fou Fou de Hanna Barbera dans les années 70, dont Sagédition offre une traduction dans plusieurs revues. Il a aussi animé des "Popular Sciences Series". Paul Fung Jr vit à Greenwich, New-York.

 

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Dessin animé et BD
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 14:25

DICENTIM

 

Un héros d'avant l'euro... Jacques Kamb créé Dicentim dans Pif Gadget le 12 décembre 1973 : les aventures de ce personnage plébiscité par les lecteurs largement deant un Corto Maltese se déroulent sous forme de gags puis de récits complets de plusieurs pages et dureront jusqu’en 1988 puis seront rééditées jusqu’à l’arrêt de la revue en 1993. Dicentim le petit franc, sorte de clone d’Astérix (petit, malin) vit au moyen âge, à la cour de Poilempoigne, le roi fainéant de Poilenville (lui même clone du calife Haroun El Poussah) et ridiculise le capitaine des gardes Bougredane (qui porte bien son nom) alors que ce dernier complote contre son roi. Dicentim conclue chaque histoire par un moqueur et fameux « Bougredane et Bougredandouille ne font qu’un ! ». D’autres personnages émaillent les récits comme le savant Cogitus, le grand chambellan Débilus ou Paleron le grand argentier. 

Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Vaillant
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 15:19
Parmi les séries secondaires publiées dans le petit format Pépito, il y a eu dès le premier numéro de la revue, Nano le bébé lune (Nico). Dans la version française de cette BD enfantine italienne imaginée par Antonio Terenghi pour l'éditeur Alpe, Nano est le diminutif de Jeannot, un héros minuscule à la peau jaune, de taille microscopique pour ne pas dire liliputienne avec un seul cheveu sur la tête qui vit avec son colériIque  Oncle Stop.
nano.jpg
S'il apparaît dans premier numéro de "Pépito" en juin 1954 ("Malheur au chat!") Nano ne connut semble t-il pas un grand succès et ne vécut que quelques épisodes : on le retrouva par la suite dans le petit format "Le Petit Shériff" aux n°24 et 28 en avril et mai 1958 puis, une autre fois dans "Pépito" où il retrouve son nom itlaien de Nico en mars 1959 au n°107(1). Terenghi s'était concentré sans doute sur d'autres personnages comme Poldinet ou Caribou qui allaient faire les beaux jours de l'éditeur Alpe et de "Pépito".

Antonio Terenghi est né le 31 octobre 1921 à Alano di Piave dans la province de Bellino. C'est un dessinateur au trait simple mais efficace qui a débuté comme leAntonioTerenghi.gifttreur pour Edital. Il a produit de nombreuses séries pour Universo à partir de 1952 (Nuto l’estuto, Ademaro il corsaro, Nita la svampita, Stinco e Stecca, Tuffolino Testadura et Gastone il pigrone en 1972, etc.) mais aussi pour les éditions Alpe comme Poldino alias Poldinet en 1951, Mac Karon avec Roberto Renzi (scénariste d’Akim) pour "Cucciolo" de 1952 à 1961 traduit chez nous par Mac Haron dans "Pipo" des éditions Lug. On lui doit encore Bidoni, Tim e Tom, Nico, Geo Brommel, Coriolan, Caribu en 1955 traduit par Caribou dans "Pipo" et chez Sagédition, Davy Crockett Junior (publié dans diverses revues de Sagédition), Gionni e Geppina (un cow boy à la Lucky Luke et sa... jeep) en 1958 alias Jean et Jeannette paru dans "Pipo" en France.

Il créé Tarzanetto en 1954 pour les éditions Dardo, publié en France chez Impéria sous le titre Tarzazan dans "Roico" et "Bambou" (1959-61) et, pour les éditions Biaterenghi-persos-copie-1.jpgnconi, Teddy Sberba dans "Tiramolla" traduit en Teddy Gnon chez Sagédition, Din-Du-la en 1952-56 dans "Chichirichi" (Din-Dou-La dans "Bambou" et "Roico" en 1956-60), Geo Sombrero de 1952 à 1961 dans "Chichirichi" ("Roico" en 1957), Poncho Bill, Pick e Pack et Hu-la-la dans "Chichirichi" (Hou la la dans "Roico" en 1954).
Pour "Il Monello", il illustra Piccolo Eva de 1955 à 1976 qui sera un énorme succès...

Fabrice Castanet


(1) Index :
Pépito n°1 : Malheur au chat!  (juin 1954)
n°107 (il devient Nico) : un cauchemar! (mars 1959)
Le petit shérif (petit format)
n°24 : Nano le serviable (avril 1958)
n°28 : les p'tits Nanos font les grands catcheurs (mai 1958)

Tags : Antonio terneghi, pépito, nano, Nico, Alpe, Fumetti, Le Petit Shériff, Sagédition, SAGÉ
Repost 0
Published by Kastet - dans Sagédition
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 09:18

LES DEUX MOUSQUETAIRES alias The Two Mouseketeers (jeu de mot avec mouse/souris et mous-quetaire, à peu près intraduisible en français) est un spin-off (série dérivée) de Tom & Jerry.
Il a pour origine un dessin animé réalisé par Hanna & Barbera pour la MGM, « Two Mouseketeers » qui remporta un Oscar en 1952. Cette série dans la série se déroule au moyen âge et oppose, les deux souris mousquetaires Jerry et son meilleur ami Mitsou (Tuffy, apparu dans « The Milky Waif » en 1946) à Tom, dans un château médiéval français...D'’autres dessins animés de cette série verront le jour comme « Touché, Pussy Cat » (1954) et « Royal Cat Nap» (1958). En comic book, également, la série Two Mouseketeers devint un spin-off régulier du comic book "Tom & Jerry" et, ce avant même que la MGM ne mette à nouveau en scène ces mouseketeers sur grand écran ! Les 7 premiers récits furent d’abord publiés dans la revue "Four Color" n° 475 en juin 1953 puis dans les n°603 (1954) et 642 (1955) et en 1956-57 (n°670,711,728 et 764) avant que nos vaillants fleuretistes obtiennent leur propre titre de 1957 à 1960 : "MGM’  s the Mouse Musketeers" (n°8-21, les épisodes 22-24 paraissant ensuite à nouveau dan  s "Four Color" n°1135 et 1175).
les-deux-mousquetaires-par-lynn-karp.jpg
Les dessins (non signés) sont de Lynn Karp (image de gauche) , Phil de Lara, Harvey Einsenberg (entre 1953 et 1960, dernière image) ou encore Frank Mc Savage...

L’editor du titre, Helen Mayer encrait parfois les dessins de Lynn Karp. En 1956, quand Walt Disney s’approprie le terme "Mouseketeer" pour son show TV du « Mickey Club », le comic book doit être en toute hâte rebaptisé "Mouse Musketeers", suite sans doute à une plainte de Disney, détenteur des droits sur le titre, et peu enclin à la mansuétude vis à vis de ses "rivaux". Cette bande sera publiée en France par l'éditeur Sagédition qui confie quelques épisodes à Raymond Maric puis, par la SFPI ou Eurédif et autres maisons d'édition dirigées par Jean Chapelle qui proposèrent  outre des épisodes français de Maric et Gen-Clo essentiellement du matériel italien de l'éditeur Renato Bianconi (dessins de Nicola del Principe et de Sandro Dossi entre autres).

Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Kastet - dans Funny Animals
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:13

CAPITAINE CAVERNE  qui en version originale s'intitule Captain Caveman and the teen Angels est un dessin animé datant de 1976-78 des studios américains Hanna & Barbera (40 épisodes), créé par Joe Ruby et Ken Spears qui se sont inspirés graphiquement des personnages des frères Roc et Gravillon (Slag Brothers Rock and Gravel) du dessin animé « Les Fous du volant ».

Le dessin animé est apparu à la télévision française de 1980 à 1982 sur TF1.

Le "pitch" est simple : Babeth, Brenda et Lili, 3 jeunes filles en vacances au Tibet découvrent un homme primitif congelé. Une fois revenu à la vie, ce dernier, poilu, au langage primitif et armé d’une massue multi-usages semble posséder des super-pouvoirs étonnants ! Son cri de guerre est « Capitaine Caaaaaverne ! ». Les trois filles et leur nouvel ami parcourent le pays à bord d’une camionnette décorée à la mode Flower-power et affrontent vilains masqués et fantômes dans des courses-poursuites appartenant à la plus pure tradition Scoubidou !

Notons que si Captain Caverne emprunte bImage:Captaine_caverne2.jpgeaucoup à Scoubidou (notamment dans les pitreries et les grimaces), les 3 Teen Angels sont visiblement inspirées de la série TV américaine Charlie's Angels (Les Drôles de Dames)

En bande  dessinée, Dan Spiegle mais aussi Mike Sekowsky et Harris (textes de Sharmon DiVono) adaptent le cartoon pour les USA, notamment dans "TV Stars" chez Marvel Comic Group en 1978...

Et ce sont les français Brice Toll (pseudonyme de Brice Goepfert) et Norbert Fersen qui assurent le graphisme d'épisodes directement produits pour l'éditeur Télé-Junior entre 1980 et 1983 (dans les revues "Télé-Junior", "Hanna-Barbera présentent Capitaine Caverne"...). Un album broché est paru en 1980 chez ce même éditeur (n°6). Le personnage fut également brièvement publié dans la revue Super-As...

Fabrice Castanet 

Repost 0

Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives