Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 12:08

L'éditeur italien Renato Bianconi, né en 1927 débute dans les fumetti comme calligraphiste pour la maison d’édition milanaise Alpe dont les stars sont alors Cucciolo et Beppe (Pipo et Concombre en France).

trottolino.jpg
En 1952, après avoir grandement contribué à la popularité des personnages de l’éditeur, il part fonder sa propre maison d’édition avec Giovanni Duga (Il Ponte puis  Metro). Spécialisé dans la BD pour enfants, il s’entoure d’une talentueuse équipe de scénaristes et dessinateurs (G.B. Carpi, Nicola Del Principe, Rebuffi, Motta, etc.) dont quelques anciens d’Alpe auxquels il laisse une grande liberté metro.jpgde création, décision qui est sans doute à l’origine du succès qui suivra.


Il ne se contente pas d’adapter les héros américains de dessins animés dont il a obtenu la licence comme Popeye, Tom et Jerry ou Félix le chat mais créé une multitude de personnages humoristiques, notamment de BD animalières dont beaucoup de souris et de canards et ce n’est pa
 s le fruit du hasard dans un pays où les héros de Disney sont si populaires. Il compose ainsi un véritable univers où Trottolino (Bimbo), Volpetto (Renardeau), Geppo (Dodu, le bon diable à la cour de Satan), Mao e Okey, Papy Papero, Chico , Eugène le fantôme puis Kiko et tant d’autres personnages se croisent entre eux dans diverses aventures comme chez Disney, le modèle.
Par ailleurs, Bianconi a aussi publié des westerns, des « fumetti neri » et des bandes érotiques. Mais sa création la
  plus fameuse est sans conteste Tartine, la grand-mère centenaire à la force herculéenne, imaginée en 1953 par Giulio Chierchini et G.B Carpi.tartinet50.jpg


La plupart des BD de l’éditeur ont été traduites en France dans les années 50-80 par  l'éditeur Jean Chapelle (SFPI, Editions de l’Occident puis DPE) parfois sous des noms différents (ainsi de Trotolino alias Bimbo puis Troto). Par la suite, dans les années 80-90, d’autres éditeurs français publieront des personnages de Bianconi (Editions du Château et Greantori qui reprennent ceux publiés par Metro dans les années 80 comme Po
peye, Dodu ou Niko).


Renato Bianconi s’est éteint en novembre 1993, et en France, il y a longtemps que ses bandes ne sont plus publiées contrairement aux héros Disneyiens...

 

Fabrice Castanet

 


Bibliographie : "Les éditions Bianconi : une tartine de héros populaires", Pimpf Mag n°12, octobre 2005

Repost 0
Published by Kastet - dans Biographies
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 11:11

Celui qu'on surnommait le "Carl Barks d'Hanna & Barbera", le trop méconnu Harvey Eisenberg est né en 1912 quelque part aux Etats Unis...

Eisenberg.jpg
Il a débuté tout jeune comme animateur de dessins animés pour les studios Fleisher en 1930-31 (encrage essentiellement), puis pour Van Bueren (1930-1936) et la MGM de 1937 à 1945 avec notamment des layouts de Tom & Jerry de 1941 à 1945 (1) avant de s’orienter vers la bande dessinée animalièr
eisenberg-layout.jpge chez Western publishing de 1944 à 1965, année de sa disparition prématurée : il fut ainsi le principal dessinateur de Tom et Jerry dans les années 50-60 pour Dell Comics puis Gold Key (2) mais il a aussi adapté d’autres personnages de la MGM comme Droopy (Foffo), Lourdaud et Houpette/Barney Bear, Bertie Bird (Fifi l'oiseau), Flip & Dip alias Ouisti et Titi ou Bop et Be-Bop (Spike and Tyke de 1954 à 1956) et surtout Les deux mousquetaires de 1953 à 1960.


Eisenberg a par ailleurs illustré une centaine d’histoires mettant en scène des personnages de Walt Disney de 1946 à 1961 : Mickey Mouse de 1946 à 1959, Tik et Tak de 1954 à 1961, Pluto entre 1947 et 1954, Donald Duck (1947-1958), Oncle Picsou en 1958, P’tit Loup en 1953-54, Little Hiawatha (1952), Les 3 petits cochons (1952), Peter Pan en 1953, Scamp en 1959...

tometjerry1.jpg
Il a mis en images des héros d'autres studios comme Warner Bros. ou Walter Lantz. Citons  Porky Pig (Cochonnet), Titi et Grominet (1957-1960), Super Rabbit (1943-65), Quick Mac Graw (1960-62), Pixie & Dixie (960), Piko/Woody Woodpecker, The Flintstones (Les Pierrafeu) dans les années 1961-66, Snooper and Blabber (1963), Yogi Bear dans "Four Color"(1961-67), Lippy the lion and Hardy en 1963, Oswald le lapin en 1955, Ruff and Reddy de 1958 à 1960 ...


Harvey Eisenberg fut le premier à adapter Huckleberry Finn (Roquet Belles-Oreilles) en comic book, toujours pour Dell (1959-1960).


Il a également assuré la page du dimanche dans les journaux quotidiens des Pierrafeu en 1960 et de Yogi Bear de 1963 à 1965.


De 1947 à 1954, il a adapté en bande dessinée Charlie Mc Carthy, la fameuse marionnette du ventriloque Edgar Bergen.


On lui doit d’autres bandes animalières pour Marvel et Foxy Fagan en 1946 pour Dearfield Publishing, une maison d'édition qu’il co-dirigeait avec Joe Barbera !

tometjerry2.jpg
Il revint brièvement à l'animation en 1960 pour Hanna-Barbera (Yogi Bear, Top Cat en tant que designer, artiste de "layouts" et scénariste), mais celui qu’on surnommait souvent le « Carl Barks » des studios Hanna-Barbera est décédé prématurément en 1965 et n'aura donc pas connu la carrière du papa de "Picsou" malgré un talent évident.


On peut retrouver certaines de ses planches en France dans les diverses revues de Sagédition ("Yogi-Les Pierrafeu", "Tom et Jerry," etc.) ou Edi-Monde (cf. "Le Journal de Mickey " n°5 par exemple).


Fabrice Castanet


(1) 1942 - Fraidy Cat
1943 - Sufferin' Cats, The Lonesome Mouse.
1944 - The "Zoot Cat," The Million dollar Cat, The Bodyguard, Puttin' on the Dog, Mouse Trouble, The Yankee Doodle Mouse.
1945 - The Mouse Comes to Dinner, Mouse in Manhattan, Tee for Two, Quiet Please.

(2) Il nomma un de ses fils du nom de Jerry.


http://www.pimpf.org/autres/tometjerry.htm

Repost 0
Published by Kastet - dans Biographies
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 16:20

Voici un feuillet volant recto-verso déniché dans les pages du Petit Shériff n°97 (1954), vantant le nouveau petit format "Pépito"!! pepito-pub-recto.jpg

Aux côtés du petit corsaire, la réclame présente les autres héros de la revue : Poldinet, les 3 petits lapins, Nano et Bingo-Bongo!...Bref, "pour rire à gogo, lisez Pépito!"

pepito-pub-verso.jpg

Fabrice Castanet

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Réclames
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 17:44

CARL (GUSTAV VON) BUETTNER (JR) est né le 26 mai 1903 dans une modeste famille d’origine allemande à Minneapolis (Minnesota).  Il étudia à la Federal School of Art de Minneapolis dans les années 20 où il collectionna les premiers prix et rejoigBuettner.jpgnit le staff des publications Fawcett en 1926 (qui siègaient à Robbinsdale, dans la banlieue de la ville natale de Buettner), pour lesquelles il collabora à la revue satirique "Captaibuettner-illus-1928.jpgn Billy's Whiz Bang", fort populaire en ces temps de prohibition mais on retrouve son travail dans d'autres revues de l'éditeur tout aussi populaires : il signe d'abord CB puis s'enhardit et  appose un élègant Von B, notamment sur des couvertures peintes de la revue "Hooey". En 1934, il est envoyé à New-York pour diriger un des magazines de l'éditeur mais produisit alors des illustrations en douce pour le concurrent Harry Donnenfeld, publiées dans ses "pulps" Saucy Storiebuettner-saucy-1935-copie-1.jpgs et Saucy Movie Tales. Ses dessins forts érotiques tranchent alors résolumment avec ce qu'il produisait pour Fawcett!  Plusieurs de ses illustrations sont reconverties en couvertures : pour éviter les ennuis avec Fawcett, elles sont alors officiellement "attribuées" à un vieil ami et collègue de Fawcett, Norman Saunders, parti également tenter sa chance en free-lance à New-York : les couvertures sont signées Carl Blaine (prénom de Buettner et second prénom de Saunders).

 

Carl Buettner émigra ensuite en Californie où il travailla pendant deux ans pour Disney avant de rejoindre un studio créé par d’anciens animateurs de Disney, le studio Harman-Ising (1935-1938).
En 1938, il rencontra le célèbre ventriloque Edgar Bergen et réalisa bientôt le strip du personnage adapté de sa fameuse marionnette Charlie Mc Carthy : pour cela il s’associa à Chase Craig. Ensemble, ils imaginèrent égaleme
buettner-wdc-1942.jpgnt le comic strip Hollywood Hams (1938-40).
Le duo rejoignit ensuite la Western Publishing en 1942 : Buettner y travailla jusqu'à sa mort en 1965 !

Il adapta (textes et dessins) les personnages de Warner Bros (Bugs Bunny, dans sa version comic strip, 1944-47),  Walter Lantz et de Disney comme Donald Duck, Pluto, Dingo, Bucky Bug, le perroquet Joe Carioca (1942), Les 7 nains (1943), Les 3 Caballeros (1944), Bambi, P’tit Loup, Pinochio (1945), Dumbo (1946), Pierre et le loup (1946), Little Hiawatha, Brer Rabbit, etc. soit plus d’une centaine de récits, publiés notamment dans les fameux "Walt D isney Comics and Stories" entre 1943 et 1946 ; il a aussi réalisé de nombreuses couvertures entre 1942 et 1950 qu’on peut retrouver en France dans "Les belles histoires Walt Disney" chez Hachette, dans les années 50. On est bien loin des dessins de nu s publiés dans les "pulps" de ses d ébuts! Hors Dinsey, il travailla également sur  Gene Autrey, Roy Rogers, Tarzan, Woody Woodpecker, Bozo the Clown, Chez Western, Buettner devint très rapidement directeur artistique de 1945 à 1950 :il eut sous sa direction un  certain Carl Barks et fut le mentor du jeune Walt Kelly, avant de quitter ses dingo-par-carl-buetner_2.jpgfonctions en 1950. Il édita ensuite de 1950 à 1956 les Golden Books...

Carl Buettner disparut à l'âge de 62 ans à Los Angeles en
janvier 1965.

 

Fabrice Castanet

 

Un lien fort utile duquel sont extraites la plupart des images

http://www.pulpartists.com/BC.html

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Biographies
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:19
C'est qui ce CHICO?...En fait, un chic type, enfin, pas vraiment un type puisqu'il s'agit d'un "animal humanisé" dont le nom original -en italien- est Chico Cornacchia : c'est donc une corneille, personnage de BD animalière créé dans "Albo Comicsope" pour la maison d'édition italienne "Il Ponte" de Renato Bianconi, en 1958. Chico, du temps de sa splendeur fut dessiné principalement par G.B. Carpi, plus connu pour avoir illustré la fameuse Tartine chez le même éditeur mais aussi Giulio Chierchini, Luciano Gatto, Mario Sbatella ou encore Tiberio Colantuoni.

 

En fait, Chico ressemble alors beaucoup au canard Daffy Duck, possédant un bec allongé et pointu (mais pas de chicots...) ainsi qu’une queue touffue qu’il perdra ensuite...Il vit toutes sortes d’aventures en solo (pas toujours à son avantage, ainsi il a souvent affaire à la maréchaussée !) ou parfois aux côtés du chat Minouchet puis se voit bientôt affublé de deux neveux. A ne pas confondre avec le canard Kiko du même éditeur, qu'il semble en quelque sorte préfigurer et qui, lui, sera créé sous l'insis  tance de l'éditeur pour concurrencer un certain...Donald Duck au succès transalpin insolent dans sa version  bande dessinée...
En France, on a pu lire les mésaventures de Chico dans les multiples revues de l'éditeur Jean Chapelle comme Geppo, Bimbo, Bimbo Spécial, Tartinet, Spécial Zorro, Félix le Chat, Tartine ou encore Kébir...

Fabrice Castanet

 

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Funny Animals
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 15:50

Quand Joe Porter fait sa publicité!

 

Ce feuillet promotionnel recto-verso glissé dans la pages du Petit Shériff n°60 (1952) fait la promotion du nouvel héros de la revue Nat le petit mousse du même éditeur, Périodiques et Editions Illustrées (Sagédition)...

joe-porter.jpg

Les aventures/exploits de Joe Porter de l’agence Pinkerton est à l'origine une bande dessinée italienne (Les imprese di Joe Porter dell agenzia Pinkerton), dessinée par Armando Bonato pour l'éditeur Alpe dans les années 50...

joe-porter-2.jpg

Fabrice Castanet

 

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Réclames
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 09:17

Mantalo est un requin gaffeur, star de dessin animé dont le nom d'origine est Jabberjaw.
Il a été créé par Joe Ruby et Ken Spears en 1976 pour les fameux studios Hanna & Barbera.

La série fut diffusée sur ABC jusqu'en 1978 (16 épisodes) et en France sur TF1 en 1978-80...ce qui ne nous rajeunit pas!

Mantalo est le batteur du groupe « Les Neptunes » appartenant à un monde sous-marin futuriste, ce qui est en soi un concept plutôt original.

Comme souvent, a série animée se veut très proche de l'immense succès des studios, Scoubidou dans l’esprit et les intrigues de façon sans doute à bénéficier des avantages d’une recette éprouvée.


Mantalo dont l’expression favorite est « ouyouyouyouyouye ! » est surnommé « Grosse Baudruche » par un groupe composé de Shelly la chanteuse de caractère pas facile, Billie le guitariste et l’élément modérateur, Bouclette aux claviers qui ricane bêtement et Toufu le célibataire qui fait souvent la paire avec Mantalo (c’est donc le personnage qui s’inspire du Sammy de Scoubidou).

En bande dessinée, les magazines 
Télé Junior, Télé Parade et Télé BD publient chez nous les bandes américaines de Roman Arambula (dessin), Jean Lewis (texte) et Jim Franzen (dessin) ainsi que celles produites par Jean-Marie Pélaprat et/ou Norbert Fersen et le duo Rémy et Erik Arnoux qui signent « Twincam »...


Fabrice Castanet
(merci à Tristan Lapoussière)

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Dessin animé et BD
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:21

Howard Post, dit Howie Post est un dessinateur-scénariste né le 2 novembre 1926 à Manhattan. Il vient de mourir à l'âge de 83 ans, le 22 mai post1-photo.jpg2010 au Regent Care Center à Hackensack dans le New-Jersey...

Assez peu connu du grand public, il débute pour le studio d’animation de la Paramount (Famous Studios) au début des années 40 : il réalisera des storyboards sur Barney Google, Snuffy Smith, Beetle Baily ou Krazy Kat.

Mais estimant qu’il ne gagne pas suffisamment d’argent, il écrit et parfois dessine en plus ses propres bandes (animalières le plus souvent) en free lance pour Bernie Baily, Prize (dans "Headline Comics" en 1945), Dell Publishing  (Jiminy Crockett de Oscar Lebeck en 1947), pour DC (Rodeo Rick dans "Western Comics" en 1948, des  funny animals comme Plato Ppost1.jpglatypus dans "Funny Folks" en 1949, Binky, The Bob Hope Comic Book, Dean Martin and Jerry Lewis), pour Timely (Nellie the Nurse, Animal Antics) et pour Harvey, il adapte des personnages de dessin animé de la Paramount de l’univers de Casper le fantôme : Hot Stuff, Spooky et The Ghostly Trio.

Il devient directeur de Paramount Cartoon Studios pendantpost-3-anthro.jpg une vingtaine d’années puis directeur de Production pendant 18 mois.

Pour la télévision, il produit un dessin animé sur les Beatles. Il réalise ensuite pour UFS, le comic strip à succès The Dropouts de 1968 à 1981, traduit par Les indésirés dans "Les Pieds Nickelés magazine" version Filipini en 1969-70.

Pour DC, il créé le personnage semi-humoristique et préhistorique Anthro (1968-69) qu’on peut découvrir chez Arédit dans le petit format "Tor" en 1986 et il rédige des scénarios pour The Angel and the Ape (dessin de Bob Oksner) dans "Showcase" et Bat-Lash (1976).

Pour Marvel, il a signé divers scénarios dans "Journey into Mystery" en 1952-54, "Uncanny tales" (1953) et "Submariner Comics" (1955) ainsi que des bandes humoristiques (Star Comics) comme Madballs ou Police avant, plus récemment, de participer au Comic Book Count Duckula en 1990 et adapta Care Bears alias Les Bisounours,  parus en France dans la revue Star TV Junior.

howiepost.jpg

 

Il fut durant quelques années professeur au New York City’s School of Visual Arts (comme son collègue de DC, Carmine Infantino) avant de prendre sa retraite en 1987. Il avait reçu un Ink Pot award en 1993.

 

Fabrice Castanet

 

http://www.newsfromme.com/archives/2010_05_23.html#018999

Repost 0
Published by Fabrice Castanet - dans Biographies
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 10:34
Bill Preston est un héros de la policesgt-preston-pepito.jpg montée canadienne qui fait régner l’ordre dans les années 1890 avec l’aide de son chien Yukon King et de son cheval Rex. Le comic book Sergeant Preston of the Yukon a été créée dans les années 50 aux USA par l'italien Alberto Giolitti auquel on doit notamment de nombreux épisodes de Turok, Star Trek ou Tex Willer.
preston.jpeg
La BD s'inspire d'un célèbre show radiophonique outre-Atlantique (1947-55) crPRESTON.jpgéé par G.W Trendle et Fran Striker (auteurs de "Lone Ranger" et "The Green Hornet" qui furent également adaptés en bande dessinée)  puis télévisé (78 épisodes de 1955 à 1958) avec l’acteur au physique de Clark Gable, Richard « Dick » Simmons.

Le Comic Book édité par Dell Comics (Western Publishing) compte 29 numéros d'août 1951 à décembre 1958. Cette série fut publiée en France dans le petit format "Pépito " dès 1959 (1) mais fut surtout présente dans de nombreux numéros du digest d'aventures "Jim Taureau".

Fabrice Castanet

(1) n°110 (couverture) du 30 avril 1959 : Comment Preston est devenu sergent
n°111 : L'homme de la caverne (Sergent Preston # 3, novembre 1955)


Tags : Sergent Preston, Sergeant Preston of the Yukon, Dell Comics, Western Publishing, Alberto Giolitti, comic book, Yukon, Mountie, Pépito, Sagédition, Fran Striker, Jim Taureau, Tex Willer, Star Trek
Repost 0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 18:49
Après quelques années passés à publier du matériel italien humoristique dans la même veine que son héros titre (souvent, issu de l'éditeur milanais ALPE), le petit format "Pépito" succomba dès 1959 à la mode de la série TV adaptée en comic book (la télévision était un nouveau média en plein essor) : et là, l'essentiel de la production venait d'outre-atlantique via l'éditeur Western Publishing : il y eut Rintintin, qui fut un succès tel que le personnage eut sa propre revue pendant plus de vingt ans, il y eut Aigle Noir et aussi...Fury (et Joe) qui débuta au n°116 enfury-cover.jpg août 1959.

Fury est un étalon noir, héros d'une série télévisée américaine diffusée par la NBC de 1955 à 1960 : c'est le meilleur ami d'un orphelin, Joe (Joey) interprété par Bobby Diamond qui vit dans un ranch...voici qui fait penser à une célèbre BD de Frank Goodwin des années 40, Rusty Riley!

C'est le dessinateur TOM GILL (1), fameux pour avoir illustré des années durant le mythique LONE RANGER qui adapta le show TV pour Dell Comics dans la revue "Four Color" (2) puis chez Gold Key en 1962.

Une version italienne, Furia fut publiée également par Sagédition (dans "Rintintin et Rusty", notamment) sous le titre Jim et Eclair (dessins de Giovanni Crivello, Corrrado Musap et Luciano Milano).

Fabrice Castanet.fury.jpg


INDEX
Pépito (1re série)
n°116
n°118 : Une périlleuse expédition
n°126 (couverture) : Sabotage chez les bucherons
n°129 (couverture) : Un rodéo mouvementé
n°131 : Terreur dans la ville fantôme (Modern ghost town?)
n°133-34 : Le puma à trois doigts


(1) Le dessinateur américain TOM GILL, connu pour avoir illustré le fameux Lone Ranger pendant plus de 20 ans est né en mai 1913 à Brooklyn où il a passé toute son enfance, soit bien loin des grands espaces de l’ouest qu’il dessinera ensuite avec talent. A ses débuts, en 1943, il intègre le staff du "New York Daily News" où il dessine la première carte relatant l’attaque Japonaise de Pearl Harbor. Il illustre ensuite des livres d’enfants puis pour Novelty Press des bandes dans "Target Comics" et des épisodes de Blue Bolt entre 1943 et 1946 dans le Comic Book éponyme de Joe Simon et Jack Kirby dont il réalise également des couvertures. En 1947, il travaille brièvement dans la revue catholique "Topix". Par ailleurs, il écrit et dessine les strips de Flower Potts de 1946 à 1949 pour le "New York Herald Tribune" et divers récits pour les journaux. A partir de 1948-49, Gill se tourne résolument vers le comic book en free-lance, illustrant la bible, des récits d’amour, de guerre, etc. L’année 1950 marque le tournant de sa carrière : il est choisi par la Western Publishing (Dell puis Gold Key) pour adapter en comic book le mythique Lone Ranger (il le dessinera jusque dans les années 70!), sur des textes de Paul S. Newman (et parfois Gaylord Dubois). Il tomgill2.giffonde alors le studio Tom Gill avec des assistants comme Jim Christiansen pour le suppléer. Le Lone Ranger est un héros très populaire aux Etats-Unis : ce ranger masqué d’un loup noir, accompagné du fidèle indien Tonto et de son cheval Silver a été créé en 1933 pour une émission de radio par Francis H. Striker et adapté en comic strip 5 ans plus tard par Ed Kressy puis surtout Charles Flanders. Il a été publié en France dans Jumbo, Donald, Hop-La...Par la suite, il est le héros de nombreux serials et d’une série télévisée dont s’inspire le comic book. On peut lire en France les aventures du cavalier masqué par Tom Gill dans les revues de Sagédition comme Le Roi de la prairie ou Roy Rogers. Toujours pour la Western Publishing, Gill dessine Hi-Ho Silver (Cyclone, le cheval du Lone Ranger, également publié par Sagédition..., Gill était d’ailleurs connu pour dessiner les chevaux avec talent : avant cela, avait-il coutume de rappeler, il avait acheté pour 1 dollar et bien étudié le livre «How to Draw Horses: It's Fun and It's Easy »!), Fury, un autre fameux étalon inspiré d’une série télévisée (publié notamment dans Pépito), Indian Chief en 1954, Cisco Kid en 1956, Cheyenne (1956-61), Sherlock Holmes avec Charles Verral (1957), divers récits dans "March of Comics" et "Four Color" entre 1958 et 1962 dont les adaptations du western Last train from Gun Hill en 1959 (texte de G. Dubois) ou du film The story of Ruth en 1960 (texte de Dubois), l’adaptation de la série télévisée Bonanza (avec Dubois) d’abord dans "Four Color" à partir de 1960 puis dans son propre titre, Bonanza de 1962 à 1970 (32 numéros). En France, la série est éditée par Sagédition dans la revue "Bonanza" entre 1965 et 1974, dans la Collection Vedettes TV (1976 et 1979) et dans Rintintin et Rusty de 197300px-Fury1133mar07.jpg6 à 1984 (rééditions). Suivent Bedrock Barnes un spin-of de Bonanza, "Boris Karloff Tales of Mistery" à partir de 1962, Twillight Zone (1962-72), Runaway dans "Movie Classics" en 1965, l’adaptation du film Those magnificant men in their flying machines en 1965, The Man from Uncle en 1966, divers récits dans "Ripley’s believe it or not" entre 1966 et 1979, le super héros The Owl sur des textes de Jerry «  Superman » Siegel en 1967-68, The Time Tunnel (Au coeur du temps dans Bonanza chez Sagédition) en 1967, différentes histoires dans "Mistery Comics Digest" de 1972 à 1975...Pour l’éditeur Timely Books (futur Marvel), Tom Gill a dessiné au début des années 50 Kent Blake, The Apache Kid, Red Warrior (1951) et Wild Western (1952). Pour Toby Press, il anime le western Billy the Kid en 1951. Pour Charlton, il a signé divers récits dans "Haunted love" (1973-75), "Many Ghosts of Dr Graves" (1973-75), "Ghost Manor" en 1973, "Ghostly Haunts", "Ghostly Tales" (1973-84) et "Haunted" de 1975 à 1984.
Pour Marvel Comic Group, il dessine Western GunFighters en 1972, Tales of the mysterious travelers avec Dikto et en 1973-74, Skull the destroyer en 1974, des récits dans "Marvel two in-one" en 1979 et "What if ?" en 1979-80.
Dans les années 80, il travaille pour les éditions First sur des titres du scénariste Peter B. Gillis : Mars en 1984, Starlayer en 1984-85, First Adventures en 1986 et Grimjack en 1987. Pour DC, il illustre Tailgunner Jo en 1988-89.
A la fin des années 80, il travaille à nouveau pour Marvel sur Dr Strange (1988-89) et Avengers Stoplight (1989).
A partir de 1947, il devint professeur à la "School of Visual Art" et certains de ses étudiants l’ont assisté avant de voler de leurs propres ailes tels Joe Sinnott, Herb Trimpe ou encore John Verpoorten.
Tom Gill est décédé le 17 octobre 2005 à l’âge de 92 ans, d’une crise cardiaque à son domicile de Croton-on-Hudson à New-York. Il laisse une veuve, Patricia (Trish), une fille Nancy Zaglaluer, un fils, Tom, quatre petits-enfants et trois arrières petits-enfants.

(2) Parutions US : Four Color # 781,885,975,1031,1080,1133,1172,1218 et 1296.

Tags : Fury, Tom Gill, Pépito, Western Publishing, NBC, Show TV, Comic Book, Série télévisée, cheval, pur-sang, étalon, orphelin
Repost 0

Comics Vintage

  • : Comics Vintage
  • Comics Vintage
  • : Blog de Fabrice Castanet. Une encyclopédie de la BD populaire, d'autrefois celle qu'on lisait enfant : petits formats, illustrés, BD de kiosque et autres magazines. Ce blog est une modeste contribution à la connaisance (encore imparfaite) du monde de la BD populaire... Tout article de ce blog qui sera repris ailleurs nécessitera que l'auteur (Fabrice Castanet) et ce blog (lien obligatoire sur la toile) soient cités. Merci de votre compréhension.
  • Contact

Profil

  • Kastet
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi.
Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".
  • Dessinateur pour la Depêche Vétérinaire et Le Rapporteur (site Vétérinet), Le Cherche-Midi. Articles sur la BD dans Pimpf Magazine, sur le blog "Comics Vintage".

Recherche

Archives